« La #croisière c’est du vent aux #Antilles »

20130724-133127.jpg

Il paraît que la #croisière se porterait bien en #Martinique et en #Guadeloupe. Si si, je vous jure. Des bateaux par milliers, de passagers, n’attendraient désormais qu’une chose : découvrir Fort-de-France et Pointe-à-Pitre. C’est en tout cas ce que nous expliquent régulièrement les médias locaux quand il évoquent le sujet de la croisière.

Hé bien voilà pourquoi je considère que c’est du vent.

La croisière, c’est comme le reste de l’activité touristique aux Antilles : on n’a aucun chiffre précis. Quand je dis « on », comprenez « le commun des mortels ». Ceux qui ne sont pas dans les arcanes du pouvoir touristique. Le peuple quoi. Le vulgus pecum. Pas les grands stratèges ès tourisme. Vous, moi, les étudiants, les entrepreneurs, les investisseurs.

Il est par exemple intéressant de constater que ni les autorités martiniquaises ni guadeloupéennes ne communiquent sur le nombre réel de passagers ayant débarqué. Ni même sur le montant de leurs dépenses. Ni sur le type de dépenses. Ni sur le type d’excursions qu’ils ont faits. Comment ont évolué les recettes touristiques ? Quelles sont les pistes d’optimisation ? Quel est le profil de touristes qui débarquent ? (…)

Lire la suite :

http://www.veilletourismeantilles.com/#!ARTICLE=51efd3b2b57dca29c620d337&title=alors-comme-ca-la-croisiere-repart-aux-antilles

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer