La fragilité démocratique de « Matnik Solid »

Par Olivier Ernest Jean-Marie.
L’ambition de « Matnik Solid », le Plan d’Actions pour le Développement de la Martinique, impulsé par Serge LETCHIMY et animé par Patrick CHAMOISEAU, est de passer d’une #Martinique fragile et fragilisée à une Martinique solide capable de capter l’ensemble des opportunités qui s’offre à elle.
Il s’agit là d’une noble ambition qui ne peut être que partagée par le plus grand nombre de citoyens martiniquais.
Je la partage.
Après avoir analysé la méthodologie adoptée, échangé avec d’autres citoyens, il me semble que la qualité démocratique de la démarche « Matnik Solid » soit perfectible.
Si on compare le PADM à une maison, le risque que les citoyens ne soient impliqués que pour peindre les murs d’une maison, imaginée par Serge LETCHIMY, construite sous la direction de Patrick CHAMOISEAU avec des experts en construction, me paraît avéré.
Et, il n’est pas certain que les citoyens pourraient avoir le choix de la couleur de la peinture.

Lire la suite : http://www.oejm.net/actualite/la-fragilite-democratique-de-matnik-solid/

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer