La Martinique entre homme d’État et dettes à payer à l’État

Screenshot_2016-09-30-23-03-38-1

Si Patrick #Chamoiseau s’était levé pour chanter la #Marseillaise comme lui avait conseillé un soir sans lune Yves #Hayot, il aurait su que être un homme d’État n’est pas à la portée de n’importe qui.

http://www.bondamanjak.com/chamoiseau-grosse-merde-leve-toi-pour-chanter-la-marseillaise/
Le 1er juillet 2016, Alfred Marie-Jeanne Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de #Martinique qui n’a pas encore la chance d’être un homme d’État a reçu un courrier de Madame Guylaine #Assouline Directrice Régionale Administratrice Générale des Finances.

Dans cette missive la fonctionnaire lui réclame la somme de
1 024 111.12 € (un peu plus 1 million d’euros) que la Collectivité nouvellement constituée doit à l’État francais. Des dettes qui s’étalent de 2007 à 2015 entre Conseil général et Conseil régional et qui comme par enchantement ne figurent pas notamment dans le compte administratif de 2015 du Conseil régional.

Screenshot_2016-09-30-23-05-09-1-1
Alors la valise de 535 000 € semble bien légère face à cette somme qu’il va falloir régler. Alors il dit quoi l’homme d’État qui n’est plus que député ? Il rembourse ses amis faux socialistes de sa poche ou il boit de l’étha…nol ? Sans commentaire mais comment taire ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer