La Martinique n’avance plus…elle est une plaque tournante dédiée à la cocaïne 

  
On dit souvent que la #Martinique avance. On parle de gouvernance , d’ingénierie, de démocratie participative. Mais la réalité est tout autre : Voilà le fruit de nos investigations de blog privé. Il faudra vraiment que la population de l’île s’interroge sur son devenir…

Les sources viennent d’#Italie…Édifiant. Nous aimerions bien avoir la réaction de nos politiques…

http://www.sanremonews.it/2015/06/15/leggi-notizia/argomenti/cronaca/articolo/operazione-antidroga-internazionale-a-sanremo-arrestati-francesco-nardelli-carmelo-sgro-ed-alessi.html
Operazione antidroga Giugno 2015 https://youtu.be/PF7-htmpgCs via @YouTube
traduction :

Dix-sept personnes ont été arrêtées, accusées de faire partie d’une organisation transnationale active dans le i, y compris la Martinique, la France et l’Italie.
Maxi saisie de drogue de la police nationale et la police nationale française, coordonné par le procureur du district anti-mafia de la République de Gênes et le Tribunal de Grande Instance de Marseille.
Dix-sept personnes ont été arrêtées, accusées de faire partie d’une organisation transnationale active dans le trafic de drogue. Parmi les personnes arrêtées, de nationalité française et italienne, ils sont considérés comme contigus aux clans de la ‘Ndrangheta Gallico et Mole, à long opérant dans la province d’Imperia et de la Côte d’Azur. En particulier, dans la ville française de Vallauris il a été constaté le fonctionnement des membres de la famille Magnoli, originaires de Rosarno (Reggio de Calabre), considéré comme le sommet de l’organisation, en collaboration avec l’italien Carmelo Sgro, avec une histoire d’association de malfaiteurs, actif dans zone Sanremo. L’opération appelée «Trait union», menée par des hommes au service de la Police Opérations centrales d’État et la section du crime organisé de l’équipe de Gênes, a mené, ces derniers jours, à la saisie de 90 kg de cocaïne à bord d’un voilier large de l’île caraïbe de la Martinique (Antilles françaises) et dirigé vers l’Europe. Les enquêtes, ouvertes plus d’un an, ont permis d’identifier les sources d’approvisionnement de haschisch au Maroc, dans certains cas, a été livré seulement en Amérique centrale et utilisé comme une monnaie d’échange pour des quantités de cocaïne. Les différentes activités techniques organisées par le pouvoir judiciaire de Gênes, en synergie avec les Français, ont également documenté d’autres éléments d’enquête, les évolutions probables, et forte de conflit avec d’autres groupes criminels, comme abouti à l’explosion de son de Kalachnikov contre la maison française Antonio Magnoli, un membre du sommet du groupe.
Vendredi dernier, à Sanremo, du service opérationnel centrale et de la Section du crime organisé des escouades de Gênes et Imperia, avec la participation d’enquêteurs de la police judiciaire de Nice, a couru le cabinet du PM préparé par le ministère public (DDA de la Cour de Gênes ) pour le crime de drogues illicites aggravé, contre Francesco Nardelli, 43, né à Rosarno (RC) et résidant en France, de préjugés, Carmelo Sgro, 32 né en Oppido Mamertina (RC) et résidant à Sanremo , soumis à une surveillance spéciale et Alexis Chevalier, âgé de 37 ans, né à San Remo où il réside, casier judiciaire vierge.
Par la même mesure ont été touchés Antonio Magnoli, a déclaré: « Bubu », âgée de 55 ans, né à Antibes (F) et résidant en France, un citoyen italien, préjudice, Rocco Magnoli, 61, né à Rosarno (RC) et résidant en France , un citoyen italien, prévenu, M’Zati Atef, 44 ans, né à Antibes (F) et résidant en France, citoyen français, un préjudice et Marcello Giovinazzo, 45, né à Rosarno (RC) et résidant en France, un citoyen italien, touchés. La même avaient déjà été mises en jachère sur le territoire français avec la participation des enquêteurs italiens.
Le même jour, également en France, ils ont été arrêtés par les transalpins de police 6 citoyens français: Vincent Boe, 61, Cyrille Vaurier, 55, Philippe Flori, 54, Robert Perotti, 55, Fabiana Modeiros De Paula, 33 épouse de Vautier et Marc Cornille, 54 ans. Les mesures ont été adoptées dell’abbordaggio suivante, menée ces derniers jours au large de la côte de l’île caraïbe de la Martinique (Antilles françaises) par la Marine française, bateau appelé « Relamby » voile, battant pavillon de Gibraltar et se dirigèrent vers la ‘Europe, à bord duquel ont été saisis 86 kg de cocaïne pure.
En fait, il a été arrêté le skipper Vincent Vouland, 51, né à Gap (France), un citoyen français. La police française sur l’île de la Martinique avaient la détention des quatre citoyens français, les fournisseurs de cocaïne saisie: Julio Colombo, 31 ans, Jérôme Huet, 24, Jonathan Rene Corail, 32, Xenio Seminor, 29.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer