La posture ou l’imposture Ecologique

Lettre ouverte à M. le Président de la République

Mr le Président de la République, Mr #Hollande

Mme La Ministre de l’Ecologie, Mme #Royal
Mr le Préfet, Mr Rigoulet-Roze
Mr le Président du Conseil Régional de la #Martinique, Mr #Letchimy
Mme La Présidente du Conseil Général, Mme #Manin
Mr le Directeur de l’ARS, Mr #Ursulet
Mr le Directeur du CHUM, Mr #Estienne

Sur notre île, la posture frise souvent l’imposture, dans le domaine vital qu’est l’ Ecologie, il serait de bon ton de redescendre de sa posture de Président et de résoudre nos propres incohérences.

Madame Royal, lors de votre dernière venue, vous nous avez, devant les caméras de Martinique Première, parler d’excellence environnementale et de transition énergétique.

La destruction des coraux de la Baie de Fort-de-France

La Posture : « Il n’est pas question de détruire les Coraux de la Baie de Fort- de-France pour les travaux du grand port »

L’imposture : Le Directeur du Port estime qu’il serait trop coûteux pour le grand port de renoncer à cette matière première gratuite, le Préfet par le biais du soutien de la DEAL au port, s’apprête à laisser faire la destruction des coraux, pour en faire du remblais gratos.

La qualité de l’air que nous respirons

La posture : Selon Madininair nous avons déjà dépassé 17 fois le seuil d’alerte en cette année 2015 . http://www.madininair.fr

L’imposture 1 : Chaque mois, des centaines de voitures diesel arrivent chez nos profiteurs, désolé, nos importateurs, véhicules bannis d’Allemagne et d’autres pays Européens, et roulent au pas dans de monstrueux embouteillages. Les particules restent comme en suspension, aucune mesure coercitive sur l’ensemble des véhicules qui polluent en toute illégalité légale.

L’imposture 2 : Aucune étude de l’#ARS Martinique sur la composition de cette brume de sable, jamais, alors que les insuffisances respiratoires se multiplient, allergies oculaires etc. La seule étude émane de l’ARS Corse, elle date de 2009, et déjà ce n’était guère brillant.

Pour rappel, avant le sable du Sahara était rouge et fin, aujourd’hui c’est épais et gris.
http://www.ars.corse.sante.fr/fileadmin/CORSE/documentations/ARS_Corse/VSSE/Etude_InVS_CIRE_vents_de_sable.pdfr

L’eau la Vie. Nos rivières, merveilleuses ressources naturelles, sont privatisées par des planteurs de banane.

La posture : nous travaillons à faire de la Martinique un territoire d’excellence environnementale.

L’imposture : aucune de nos rivières n’est entretenue, ni les berges, ni les cours d’eau. Elles sont polluées par une agriculture consommatrice de pesticides dont on connaît la toxicité. Les rivières, à un moment ou un autre, alimentent les exploitations des profiteurs, pardon des planteurs.

L’ Etre Humain qui sait aujourd’hui aménager les cours d’eau et les dépolluer, grâce aux rôle des plantes dépolluantes, pourrait valoriser le réseau hydraulique, l’aménager, le transformer en un atout précieux pour l’avenir.

Sargasses. Depuis 2009 régulièrement de plus en plus de Sargasses.

La posture : Jusqu’à l’article de Bondamanjak : http://www.bondamanjak.com/algues-sargasses-en-martinique-et-si-on-nous-mentait/ C’est naturel, on y peut rien, ce n’est pas dangereux.

L’imposture : il a fallu que des citoyens (7° Continent) fassent des prélèvements, les envoient pour qu’une solution sérieuse se profile, et ces politiques, qui ont menti en plus de failli, voudraient nous prouver leur compétence pour imaginer le pays Martinique dans 60 ans ?

Nous voulons un #cyclotron en Martinique.

La Posture : pour sauver des vies

L’Imposture : faire venir sur une île à haut risque sismique et volcanique un équipement nucléaire au sein du CHUM Martinique. CHUM qui’ n’a toujours pas d’accréditation et dont une réserve majeure concerne la gestion des déchets à risque infectieux, DASRI, et on voudrait leur laisser la gestion de déchets nucléaires ?

Ne parlons pas de l’éventuel Big One, car comme avait dit Eddie Marajo, dans ce cas là, la seule question a se poser c’est : Est-ce que l’on pourra s’enfuir et comment ?

Fukushima, ne nous aura donc rien appris. Rien ne résistera au Big One.

Voilà, le débat contradictoire que j’aimerais voir se tenir par nos journalistes et experts.

Cela n’arrivera pas. On aura de la com jusqu’à la nausée. Ou ja sav. Glorification en sus.

De plus, Madame Lisa David, (Journal FreePawol) journaliste à carte de presse s’est vue refuser l’entrée, proprement scandaleux, et dangereux pour la liberté d’expression.

Juliette Roméhaut

(les parties en italique sont de la rédaction)

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer