La réponse qui ne mange pas de pain complet de Air Caraïbes…


« Nous avons bien noté cette vidéo qui circule également sur Whatsapp et présentons toutes nos excuses à cette passagère pour cette malencontreuse expérience !

Le vol (faisant Paris > Pointe-à-Pitre > Cayenne) dont elle parle n’est pas un vol régulier mais a été mis en place de façon ponctuelle (une vingtaine de vols sur plus de 5 000 par an).
A l’arrivée de cet avion en #Guadeloupe, la seule opération planifiée actuellement est le ravitaillement en carburant (45 minutes) ce qui permet d’effectuer le vol vers la #Guyane dans la continuité sans trop rallonger la durée de l’escale.
Nous travaillons actuellement à la mise en place de solutions rapides avec nos partenaires afin de délivrer le meilleur service pour ces vols occasionnels.

Air Caraïbes opère plus de 5 000 vols transatlantiques par an et nous apportons le plus grand soin à la qualité de nos cabines pour le confort de nos passagers (depuis plusieurs mois, nous avons entrepris la réfection de l’ensemble des cabines de notre flotte d’avions A330-300, soit au total 5 avions entièrement réaménagés avant l’été 2018) ».

Sans commentaire mais comment taire ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer