Bondamanjak

La vraie signification du mot « tourisme »

Si vous cherchez l’entité la plus soucieuse de l’avenir touristique de la Martinique, votre démarche arrive à son terme. La chose s’appelle veilletourismeantilles.com . Avertissement : Dire la vérité est le crédo de ce site. Et si on s’y mettait ?

T comme Transports. Sans un réseau de transport en commun efficace, le tourisme sera toujours handicapé : la situation empêche notamment d’attirer des touristes qui n’ont pas le permis ou ne souhaitent pas louer de voiture. Le réseau tel qu’il existe actuellement ne permet pas de se déplacer librement de manière autonome sur 1100 km² dans le cas de la Martinique par exemple. Transport aussi car un transport multimodal serait appréciable. Transports enfin, car un mode de transport différent de la voiture pourrait également séduire des touristes et enrichir leur expérience : bus à toit ouvrant, grenat, calèche, taxis-vélos, moto. Tout est à faire.

 
 
O comme Offre touristique. Le touriste en veut pour son argent. L’offre touristique doit être en accord avec la dépense qu’un voyage représente pour lui, notamment s’il dispose de peu de congés par an. Que proposent les Antilles aux touristes sportifs, aux seniors, aux familles, aux couples ? Quid du tourisme religieux ? Du tourisme agricole ? Industriel ? Nautique ? Les activités offertes doivent pouvoir répondre aux besoins des différentes cibles de touristes que l’on souhaite attirer. L’ennui est à bannir et les acteurs du tourisme doivent être capables, à tout moment, de renseigner les visiteurs.
 
Lire la suite :

Facebook Comments