L’affaire Pénélope Fillon : emploi fictif

Emploi fictif à l’assemblée Nationale : IMG_3694l’affaire Pénélope Fillon

Pénélope Fillon aurait été rémunérée pour un emploi fictif à l’Assemblée, pendant huit ans comme attachée parlementaire de son mari ou du suppléant de celui-ci (500.000 euros brut).
Le fait d’employer des proches en tant que collaborateurs est permis pour les parlementaires, néanmoins il doit s’agir d’un véritable poste et non pas d’un emploi fictif.
Une collaboratrice de François #Fillon de l’époque, affirme « n’avoir jamais travaillé avec elle. » Et ne la connaissait que comme femme de ministre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer