L’#ARS c’est du vent

IMG_9134.JPG
La décomposition des #algues #sargasses crée un dégagement de gaz, l’hydrogène sulfuré.
Ce gaz est toxique mais surtout il est plus lourd que l’air donc il y a une accumulation de celui dans les parties basses et particulièrement dans les maisons.
Les rez-de-chaussée et sous-sol non ventilés sont des poches de gaz.
La journée, les portes ouverte permettent l’évacuation de celui-ci en partie basse.
La nuit par contre le gaz s’accumule en dessous des impostes et fenêtres et donc au niveau du lit et de celui qui dort, particulièrement les nourrissons vulnérables.
L’ARS en #Martinique, a t-elle jamais informé quiconque de cela ? a t-elle conseillé de faire circuler l’air en partie basse pour éviter l’accumulation?
A t-elle parlé de détecteur pour mesurer ce gaz alors qu’on en trouve à 100 euros sur le net ?

Teneur en hydrogène sulfuré (ppm) État de santé résultant (humain)
0,13 Odeur perceptible minimale
4,60 Facilement détecté, odeur modérée
10 Début d’irritation des yeux.
27 Odeur forte, désagréable mais pas intolérable.
100 Toux, irritation des yeux, perte de l’odorat après 2 à 5 minutes.
200-300 Conjonctivite sévère (inflammation de l’œil) et irritation des voies respiratoires après une heure d’exposition
500-700 Perte de connaissance, cessation de la respiration (arrêt ou pause) puis la mort.
1000-2000 Perte de connaissance soudaine, avec cessation rapide de la respiration puis mort en quelques minutes. La mort peut se produire même si l’individu est déplacé rapidement à l’air frais.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer