Lave héritée si jus ment

La Martinique est une île où signifiant et signifié ne sont pas toujours en phase. On y confond pistache et cacahuète, nombril et lombric, jus et nectar, pays et département. Et quand ça se complique…puisque ça arrive plus souvent que rarement ..le plus simple est de mentir. Quand l’Insee dit quelque chose, l’Imsepp vient dire le contraire. Du coup, le martiniquais se retrouve tous genres confondus,  comme un chien dans une yole neuve. On peut aimer les yoles mais bon.

Récemment, Karine Roy-Camille la présidente du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) a fait  expédier via huissier un bilan maquillé de l’activité touristique de l’île à plusieurs institutions.  Quelques semaines plus tard, l’analyse de l’Insee contredit vertement ce document de propagande. Alors qui ment ? L’Insee ou la dirigeante de Foyal Tour…on ne sait plus qui croi…sière.

 
Juste un élément de réflexion…l’Insee commet ce texte :

 » TOURISME : Baisse importante de la fréquentation hôtelière. Plus bas niveau de fréquentation depuis 2009. En 2014, la fréquentation des hôtels atteint son niveau le plus faible depuis la crise économique et sociale de 2009. Le nombre des arrivées a baissé de 10 % et les nuitées de 9 %. Le recul des nuitées concerne uniquement les hôtels non classés. Ces derniers enregistrent un repli de la fréquentation de 41 % au profit essentiellement des hôtels classés 1 et 2 étoiles dont la fréquentation a presque doublé, et dans une moindre mesure des hôtels de classe supérieure : + 14 % pour les hôtels 3 étoiles et 4 % pour les hôtels 4 et 5 étoiles ».

Sans commentaire mais comment taire ? 

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer