« Le bilan du Maire du Lamentin est catastrophique ! »

Par Daniel Marie-Sainte

Le Conseil Municipal du Lamentin en Martinique s’est réuni le jeudi 25 avril 2013 pour examiner le compte administratif 2013.
Le compte administratif reflète les résultats financiers, au 31 décembre 2012, de la politique du Maire.
Nous avons eu à déplorer que la situation financière de la Ville du Lamentin se soit considérablement dégradée :

– Alors que les recettes de fonctionnement de 2012 ont diminuées de 4% par rapport à 2011, les dépenses de fonctionnement ont augmenté de près de 7% !
– Les recettes d’investissement ont diminué de 33% !par rapport à 2011.

Les résultats de cette politique sont constatés dans la présentation comptable de la gestion établie par le trésorier municipal qui est le comptable public de la ville.
Cette présentation nous apprend que :
– Le solde de fonctionnement (recettes-dépenses) est négatif de près de 1 million €.
– Le solde d’investissement (recettes-dépenses) est négatif de plus de 1 million €.

Les comptes de la Ville n’échappent à une situation de déficit que grâce au report de l’excédent de 2011 qui vient combler les déficits constatés sur l’exercice 2012.
Mais la situation financière de la Ville du Lamentin s’est considérablement effondrée : le résultat de 2012 affiche une baisse de plus de 46% par rapport à celui de 2011 !

Mais en réalité la situation financière réelle des comptes de la Ville du Lamentin est plus grave que la présentation qui a été faite par le Maire.
En effet il n’a pas intégré la situation de différentes institutions satellites qui ont une pratique détestable du déficit. :
– La Caisse des écoles affiche des résultats déficitaires de 110.000 € en fonctionnement et de 19.000 € en investissement.
– Le CCAS affiche des résultats déficitaires de 19.000 € en fonctionnement et de 9.500€ en investissement.
– Le GIP-DSU (Développement Social Urbain) affiche un résultat déficitaire de 4.200€
– La Semavil dont la Ville est actionnaire à plus de 80% est en déficit renouvelé chaque année depuis 2008 : (Les résultats de la Semavil en 2008 : – 98.000 € ; en 2009 : – 324.000€ ; en 2010 : -699.000€ ; en 2011 : – 465.000€) !
Plus grave encore, une des filiales de la Semavil, la Société Hôtelière d’Exploitation du Diamond Rock (SHED) vient d’être liquidée judiciaire avec une ardoise de dettes impayées de plus de 8 millions €.
Il s’agit d’un passif que vraisemblablement la Ville sera appelée à combler en qualité de principal actionnaire de la Semavil !
Contribuables du Lamentin, voilà quelques informations que je voulais partager avec vous afin que vous sachiez dans quel état la politique hasardeuse du Maire a placé les finances de la Ville qui était pourtant la plus riche de Martinique avant son intégration dans la CACEM !

Daniel MARIE-SAINTE
​​ Conseiller municipal du Lamentin
Rassemblement Populaire Lamentinois

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer