Le Brésil annule 900 millions de dollars de dettes de 12 pays d’Afrique

La présidence brésilienne Dilma Rousseff a annoncé ce samedi 25 mai 2013 à Addis Abeba en Ethiopie l’annulation de 900 millions de dollars de dettes de 12 pays africains, en marge des célébrations du cinquantenaire de l’unité africaine.

« Avoir des relations spéciales avec l’Afrique, c’est stratégique pour la politique étrangère brésilienne, » a expliqué à la presse le porte-parole de la présidente du Brésil , Thomas Traumann. Les deux principaux bénéficiaires de cette mesure seront la République du Congo (Brazzaville) et la Tanzanie, a-t-il précisé.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer