Le #BTP a du mal à bâtir le PAYS #Martinique

20140223-105352.jpg

Le BTP est au pied du mur des lamentations en #Martinique. Malgré moult Plans de relance Armstrong…la gouvernance a du mal à doper un secteur qui pédale dans le vide et ne peut plus remplir la benne Johnson. Voilà un tract gros comme un tracteur qui circule sur les réseaux sociaux…oh mon Dieu…ça sent la grève…je vous en prie…prions.

LE BTP EN COLERE CAPEB – CNATP – SEBTPAM – VSMBTP Impayés – Dettes sociales – Dettes fiscales -Refus des délégations de créances – Lettres recommandées – Dernier avis avant poursuite – Huissiers – Saisies attribution – Saisies vente – Saisies exécutions – Tribunaux. C’est le cauchemar quotidien de nos entreprises et de nos artisans du BTP. Ça SUFFIT ! Les professionnels du BTP s’élèvent CONTRE
 Le non-respect des dispositions légales en matière de paiement des travaux facturés. o o Quand les entreprises ont du retard (travaux, obligations sociales et fiscales), elles sont systématiquement pénalisées. Quand les pouvoirs publics ont du retard dans les paiements de nos factures, ils s’en fichent !
 L’asphyxie financière des entreprises en les contraignant à une baisse inconsidérée des prix. o o Alors que l’Etat et les collectivités publiques augmentent les charges fiscales et sociales à leur convenance, ils refusent de tenir compte de nos coûts réels d’exploitation. Ils nous imposent des prix au rabais qui nous conduisent au désastre (liquidations, licenciements, faillite…).
 Les attaques de la Caisse Générale de Sécurité Sociale contre les entreprises et les avantages sectoriels. o Alors que notre profession s’est dotée d’un dispositif de protection sociale permettant à nos entreprises de réaliser leurs engagements sociaux en toute quiétude et aux salariés de jouir des avantages définis par la convention collective, la Caisse Générale de Sécurité Sociale veut déstabiliser notre système de protection en s’attaquant aux congés payés. La Caisse Générale de Sécurité Sociale veut nous contraindre à augmenter les cotisations congés payés à son profit. Les organismes publics (hôpitaux, mairies, associations, collectivités…) croulent sous les dettes sociales (sécurité sociale et autres…), la CGSS ne s’attaque pas à eux.
Ils ne sont pas inquiétés, ni redressés. o o Les professionnels du BTP exigent des pouvoirs publics.
-Une mise à plat immédiate des créances publiques des entreprises du BTP ;
-La mise en paiement des intérêts moratoires légaux et dus ;
-L’examen des coûts de la construction en Martinique ;
-L’arrêt de l’acharnement de la CGSS et autres contre le BTP ;
-L’accès aux marchés publics pour les petites entreprises avec la garantie de les payer ;
-L’incitation à l’embauche de travailleurs formés et sans emploi de Martinique.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer