Le #CSA met #Canal+ en demeure pour un sketch sur le #Rwanda

Le #CSA a adressé une mise en demeure à Canal+ pour un sketch parodique sur le génocide au Rwanda datant de décembre 2013.

La blague a du mal à passer. Canal+ avait diffusé le 20 décembre 2013 une parodie intitulée « Rendez-vous en terre inattendue », lors de l’émission Le Débarquement. La séquence, censée se passer au #Rwanda, montrait deux célébrités et un animateur rencontrant un jeune Rwandais présenté comme un survivant du génocide.

Le CSA a mis en demeure la chaîne cryptée ce mercredi 29 janvier. « Le Conseil (supérieur de l’audiovisuel) a considéré que certains propos tenus dans cette séquence portaient atteinte à la dignité de la personne humaine, en dépit du genre humoristique auquel elle entendait être rattachée. »

Maman est en haut, coupée en morceaux, Papa est en bas, il lui manque les bras.Extrait du sketch incriminé, diffusé sur Canal+
Fin décembre, la chaîne avait dit « regretter » l’interprétation de ce sketch, qui avait beaucoup choqué et fait l’objet d’une pétition sur internet. Dans la séquence, un des personnages demandait « à voir la carte du village rasé, pour être sûr que tout le monde y était resté » et ajoutait « il y en a encore un paquet en pleine forme ». Un autre second personnage chantait ensuite « Maman est en haut, coupée en morceaux, Papa est en bas, il lui manque les bras ».

Dans une tribune publiée dans Libération, l’écrivaine rwandaise Scholastique Mukasonga, prix Renaudot 2012, et qui a perdu de nombreux membres de sa famille lors du génocide rwandais, avait dénoncé » « l’innocence tranquille du racisme ordinaire » et s’était dite « indignée » par ce sketch.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer