Le feuilleton du bureau parisien du #CMT en mode : Ma #Martinique à moi…

Par Régine Gallotte

Je laisse à chacun le soin d’apprécier l’extrait suivant des conclusions de l’avocat du CMT contre moi « Le 02 octobre 2012, Monsieur Chomet, écrivait au nom de la Présidente et du premier vice Président du CMT, à Monsieur Letchimy, Président du Conseil Régional de la Martinique, pour l’informer de la déclaration d’inaptitude à tous les postes de l’entreprise et lui faire part de son souhait d’élargir les recherches de reclassement vers l’extérieur au regard des conclusions du Médecin du travail et afin d’éviter autant que possible qu’elle ne perde son emploi.
Le 08 octobre suivant, et à la suite de leur entretien téléphonique en date du 01 er octobre 2012, le Président du Conseil Régional de la Martinique écrivait à Mme GALLOTTE afin de savoir si elle serait disposée à revenir en Martinique, et envisager éventuellement la fin de son détachement au CMT de manière anticipée à compter du 31 décembre 2012.
Mme GALLOTTE qui n’hésite pas à mentir délibérément dans ses écritures en indiquant que le CMT n’a diligenté aucune recherche de reclassement à son égard et faisant montre d’une mauvaise foi éloquente n’a toutefois jamais pris la peine de répondre à ce courrier.
C’est dans ce contexte que par courrier en date du 29 juillet 2013, le Conseil Régional a proposé à Mme GALLOTTE de mettre fin par anticipation à son détachement au sein du CMT à compter du 1er octobre 2013, et lui a proposé d’intégrer la Direction Générale Compétitivité Emploi Innovation au sein de la Direction du Tourisme.
Ainsi que celà a été précisé, Mme GALLOTTE a accepté cette réintégration à compter du 1er octobre 2013.
A ce jour, Mme GALLOTTE est toujours en arrêt maladie et n’a donc jamais regagné son poste au Conseil Régional. »

Mes questions sont simples : pourquoi la Présidente du CMT ne m’a JAMAIS reçu pour éclaircir les choses depuis le début de ce conflit? Pourquoi M. Sobesky ne m’a accordé qu’un seul entretien pour me dire que je serais sanctionnée?
Pourquoi M. Letchimy que j’ai personnellement interpellé depuis le début de ce conflit n’a jamais cherché à s’entretenir avec moi pour éclaircir mon affaire? Mme Roy-Camille me connait-elle suffisamment pour laisser écrire de telles calomnies à mon sujet ??? Elle m’a juste dit « bonjour » depuis qu’elle est la présidente du CMT.
Elle ne m’a jamais parlé personnellement, ni le Directeur actuel du CMT,
et ils s’autorisent pour dédouaner un max le CMT, à laisser accuser bassement ma personne alors que moi j’ai toujours fait état de la dégradation de mes conditions de travail depuis l’arrivée de Mme cadrot au CMT Paris? Quand m’as tu répondu au sujet des faits pour lesquels j’ai alerté les autorités du CMT?
Mme Cadrot est-elle « toute puissante » au CMT? Sa parole est fatalement la vérité au point où les autorités du CMT n’ont toujours écouté que son son de cloche? De quel droit le CMT s’autorise à porter un JUGEMENT CONTRE MA PERSONNE par avocat interposé alors que moi je suis toujours resté sur les faits concernant le déroulement des travaux, ma rétrogradation, l’impossibilité que je rencontrais de remplir mes missions???
Pourquoi les délégués du Personnel et le CHSCT ne se sont jamais entretenus même par téléphone avec moi suite à mes courriers? N’était ce pas leur devoir au regard de la loi ?
Pourquoi les courriers alarmistes du Médecin du Travail sur plusieurs années concernant le bureau de Paris n’ont rien changé aux conditions de travail?
Qui est Madame Cadrot pour être à ce point protégée par toute ma hiérarchie, y compris par le Conseil Régional qui n’a toujours écouté que son son de cloche? C’est Mme Cadrot qui pilote le CMT et qui décide de la conduite à tenir vis à vis d’une salariée? Elle a tous les droits au sein du CMT? Au fait, y a t’il un pilote au CMT, un patron, un chef, qui est censé protéger les salariés d’éventuel risque psychosociaux comme c’est prévu par la loi? Pourquoi n’ai je toujours eu que Mme Cadrot comme interlocutrice dans cette affaire???
De quel droit me traite t’on de « menteuse » et porte t’on atteinte à ma dignité personnelle ??? Jusqu’à quand cette politique de dénigrement de ma personne continuera t’elle ??? Jusqu’où veux t’on me nuire
délibérément?
Pourquoi la Directrice du Tourisme du Conseil Régional ne savait même pas je devais rejoindre sa direction le 01 er octobre 2013? Au fait, je suis affectée à quel poste et qu’elles sont les missions qui m’ont été accordées par le Conseil Régional?
Pourquoi le CMT fait il état de mon absence au Conseil Régional alors que ça ne le regarde pas puisque je suis officiellement une employée du Conseil Régional?
Où est la preuve que j’ai reçu le courrier du Conseil Régional auquel je me suis même accordé le droit de ne pas répondre (alors que je ne l’ai toujours pas reçu officiellement du Conseil Régional…Je l’ai juste vu apparaître dans les pièces à charge du CMT contre moi)??
La belle connivence entre le CMT et le Conseil Régional ne fait plus aucun doute contre moi….
De toutes les façons, je ne suis plus surprise, ni étonnée devant toutes les preuves inventées de toutes pièces contre moi… C’est amusant de voir à quel point je suis accusée sans cesse de la pratique permanente de mes détracteurs qui après m’avoir noté 19,5 et donné une très bonne appréciation (ce qui a toujours été la règle dans mon dossier régional avant l’arrivée de Mme Cadrot) se sont découvert une passion commune : déchouquer Régine GALLLOTTE, cette dérangeuse de conscience qui a le courage de la vérité….
Je laisse chacun avec sa propre conscience dans cette affaire…
Perso quoiqu’il arrive, je sais que je n’ai pas à rougir ni de mon comportement, ni de ma droiture, ni d’avoir voulu rester intègre…quitte à être décapitée…. Je préfère, et ça j’en suis FIÈRE, être la victime des méchants….que d’être coupable de lâcheté ou de méchanceté gratuite….

Régine Gallotte

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer