LÉGISLATIVES 2017 EN MARTINIQUE : CE QUE VAUT LE VEAU AU VAUCLIN

Depuis quelques jours une vidéo où Jimmy #Farreaux, adjoint au maire de la commune du Vauclin en #Martinique et Président de CS Vauclinois, apporte son soutien au Député sortant du Sud, Jean-Philippe #Nilor circule sur les réseaux sociaux.

Nous nous sommes interrogés sur cet excès de zèle, qui sent fort le plat de lentilles, car à notre sens, aucun élu appartenant à une autre mouvance politique que celle de Nilor ne saurait prendre le risque s’afficher autant s’il n’y trouvait pas son intérêt.

Notre petite enquête au cours de laquelle nous avons passé au peigne fin tous les indices et les informations officielles dont nous pouvions disposer nous a permis de faire des découvertes assez intéressantes que nous portons aujourd’hui à votre connaissance.

Nous avons abouti à la compréhension de ce que nous appellerons le « Nilor-System», une combine bien ficelée depuis 5 ans qui consiste pour le Député sortant à s’assurer des soutiens politiques et associatifs pour se verrouiller à son siège de Député grâce…à l’argent du contribuable.

« Dis moi qui tu achètes je te dirai qui te soutient… » ferait un excellent adage pour résumer la manière dont procède le Romanticus quand on passe au crible la répartition de sa réserve parlementaire.

En analysant la liste des bénéficiaires de ce pactole de 130 000 euros annuels soit 650 000 euros sur toute une mandature mis à disposition des députés par l’Etat, on comprend bien que le saupoudrage commence à faire recette pour un Nilor très peu assidu au parlement, mais très occupé, en costume de Salt Bae, à concocter (notez la dimension syllabique et lubrique du mot con-coc-ter) sa petite cuisine électoraliste.

awM8RzTN.jpg-large

INXXrwQT.jpg-large

3jPbApjV.jpg-large

43 500 euros : C’est ce que valent les âmes Vauclinoises.
Dans son prêche en faveur de Jean-Philippe Nilor présenté comme le messie venu sauver la jeunesse martiniquaise, l’élu du Vauclin, Jimmy Farreaux qui selon les dires ambitionne d’être maire de cette commune, prend sa population pour des veaux, aussi, il omet de préciser que le sortant du Sud a mis une belle enveloppe dans le panier de la quête et qu’il attend maintenant que les Vauclinois lui renvoient…l’ascenseur et passent à la caisse…enfin aux urnes.

Réserve parlementaire reçues au Vauclin :

-La commune du Vauclin dont Farreaux est adjoint au maire : 30 000 euros en 2015

-CS Vauclinois dont il est Président: 5 000 euros en 2015

-Association La jeunesse Vauclinoise dont il serait membre : 3 500 euros en 2016

– Vauclin Athlétic Club : 5 000 euros en 2014

Cette campagne sera l’occasion pour Bondamanjak de démasquer toutes les grenouilles de bénitier politique, qui se voient déjà plus grosses que le bœuf et qui pour leurs intérêts personnels sont prêtes à vendre leur âme et celles de leurs concitoyens pour un plat de lentilles et un steak de veau du Vauclin.

« Mèsi an pil, mèsi an chay »… j’ai dit.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer