Les békés maîtres de la Martinique jouent le ticket Letchimy

image

6 ans après février 2009, les békés de #Martinique sont rassurés. La « profitation » a repris son rythme empreint de vaseline. Les slogans à la con « Matinik sé ta nou sé pa ta yo » sonnent comme des cris de nègres soumis à la con. Les hypers qui ne sont pas des outils de productions remplissent les poches de qui on sait. Aussi pas étonnant la semaine dernière de voir à l’orée de la future échéance électorale (#CTM) Éric de Lucy de Fossarieu du Groupe Bernard #Hayot (#GBH) et Jean-Claude Marraud Desgrottes dans une salle de Réunion avec le Président de Région Serge #Letchimy.
Ce dernier donnerait aux sieurs, tel un bon nègre d’habitation en mode 12 years a slave, l’assurance d’une glaire gouvernance qui permet une parfaite continuité de leur dessein qui lorgne sur l’anus excitant des martiniquais.
Selon notre envoyé spécial au cimetière de la joyau, Aimé #Césaire ne se retourne plus dans sa tombe…il serait devenu une quasi éolienne. Sans commentaire mais comment taire ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer