Les trois jours durant lesquels la #France a compris qu’elle s’était trompée

IMG_0850.JPG
Le 11 janvier 2015…a rimé avec 11 septembre. Trois hommes qu’on pouvait compter sur les doigts d’une main amputée ont fait trembler le cœur névralgique de cette #France pays des droits de l’homme qui depuis plus d’un demi siècle méprise les fruits humains de ses « ex »appétits nourris au biberon colonial. Des amers fruits parqués dans des grands ensembles sans âme, bien loin du vivre ensemble promis. Banlieues non lieux mises au ban d’une société qui ne sait que faire de ces gênants pian perdus au sein du leurre qu’offre la douleur déchirée.
Population stigmatisée payant le prix fort des défaites mémorables,…Haïti…Indochine… Diên Biên Phu…truc de fou…Algérie…Maghreb d’un canard qui a du mal à passer à l’orange. Au nom de la liberté d’expression, on s’invente une glaire vision du monde qui verse dans le manichéen. Le mal c’est l’autre…qu’un sang impur abreuve nos sillons.
Le barbare c’est l’autre car on oublie nos glauques écarts dans le ciel pourpre de #Madagascar. Nie la Calédonie ou Ouvéa. Liberté ? On oublie ces enfants chers appâtés, jouant innocemment sur une plage de Gaza…active mémoire sélective. Inactive imagerie sélective. Règles du jeu d’une guerre religieusement sanglante. Émotion et opinion figées.
Avant comme un os à moelle, j’épousais une structure mentale de gauche. Aujourd’hui que valent ces valeurs de Vaval en cavale..vidées de leur sens, burlesques consumées comme un fumant mercredi des cendres. Masques flasques. Fumistes vous êtes. Aussi…fort de votre échec sans provision.
Eh oui…Il va falloir, renaître, rebâtir. Donner dans une inévitable nouvelle donne. Aujourd’hui, plus que demain, je ne me reconnais pas dans cette gauche dyslexique …gauche et maladroite. Ce désamour grandissant comme un rut en déroute est un lent et dément sentiment qui jamais ne ment. Grâce à la liberté d’expression girouette, sans peser le pour et le contre en pois d’angole, je peux vomir moult fois la bile d’une nausée à bonds : allez…tjip…vive de Gaulle, vive la France. Liberté, Egalité, Fraternité..lol.
#Jenesuispascharlie car #jesuisjenesuispas #quandjesuisjesaispourquoijesuis

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer