Letchimy/Germany : Quand France-Antilles « confond » agression et altercation

En Martinique, on était habitué à la rubrique « Rudy et les érudits » mais depuis le rachat de France-Antilles par Bernard Tapie, plus rien ne va dans l’immeuble de la place François Mitterrand.

Le 23 décembre dernier, Serge Letchimy, le président de la Région Martinique, agacé par la présence de l’avocat Georges-Emmanuel Germany auprès de la délégation des marins-pêcheurs, agresse le conseil… et lâche un irrespectueux « landjet manman’w ».

Le syndicaliste Bertrand Cambusy qui s’était interposé récolte deux bleus à la taille… (Lire sur BMJ son récit de l’affaire http://www.bondamanjak.com/bertrand-cambusy-explique-le-clash-entre-serge-letchimy-et-georges-emmanuel-germany/).

Malgré la richesse du parc des synonymes, une agression ne sera jamais une altercation. Mais les journalistes de France-Antilles, absents au moment des faits, ont choisi de minorer cet acte déplorable en ces termes :  » Après l’altercation de la veille entre le président de Région et Me Germany, avocat représentant l’intersyndicale, les discussions ont repris dans un climat plus serein, hier soir. »
SOURCE : http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/economie/les-marins-pecheurs-ne-lachent-pas-prise-186794.php

Reste à savoir si la démarche aurait été similaire si l’agresseur avait été un autre homme politique…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer