#LORDEFURCY

IMG_9112.JPG

Oublié par une Histoire étonnement sélective, #Furcy, l’un des hommes les plus valeureux qu’ait connu ĺ’île de La Réunion revient le…17 octobre 2014.

« Je me nomme #Furcy. Je suis né libre dans la maison Routier, fils de Madeleine, Indienne libre, alors au service de cette famille. Je suis retenu à titre d’esclave chez Monsieur #Lory, gendre de Madame Routier. Je réclame ma liberté : voici mes papiers ».

Nous sommes en 1817 à Saint-Denis de La Réunion alors île Bourbon et l’homme qui prononce ces mots tient dans sa main la Déclaration des Droits de l’Homme.
Un esclave qui réclame ses droits. Du jamais vu.
De l’inédit. L’esclave Furcy a osé.
Il a osé revendiquer ses droits, juste ses droits. Il a osé assigner son maître en justice, réclamer sa liberté. Il sera aidé par un procureur général mais les esclavagistes sont là, puissants, influents.
Le combat durera vingt-sept ans…

VERSION CRÉOLE

L’OR DE FURCY
27 ans de konba kom Madiba
27 ans de konba kom Mandela
pou onoré nou vé in monuman dan la kapital
rofrin:
liber nout Furcy dan nout lespri son zistwar i fo nout tout i koné
lès pa li sonbré, i fo pa li fini dan loubli ,libèr nout Furcy bondié mèrsi ésplik a nou té kwé lor de Furcy

Furcy té in vré bonom in kaf malbar, li té viyin de La Réunion pa du Canada nanv
la zol Sin ni li la ral dan’n vid pou fé plézir mésiyé Lori.
li la pa larg lo konba fiyèrté nout tout an’n dan la
marmay dwa konèt son zistwa,
kar nout zansèt té pa golwa.

Nou subi in blasfèm astèr nou vé konpran’n lo dilèm,
di ou iyèm kan nou koné pa listwar sé sa kou iyèm
san nout rasi’n nou vo pa la pin’n
trétans inumène lwa métropolitène.
diya nou ousa nou sort ,na konèt
ousa nou sava,
diya nou pou kwé nou porte in fardo lour koma la,
arèt manipul listwar a zot giz,
Furcy nous sommes tous tes fils

lor de furcy,té fé valwar pouk la mémwar i rèst, i sèrv, pou ke nou wa pou ke nou krwa an nou pouk nou lé fiyèr nou na lo dwa nou osi domoun kom zot nou pa zanimo,oté mounwar pa zot pou ésplik a nou kosa nou vo,nou pi nouvo, nou na santiman na santi lumiliyasiyon
zot la zwé a kash kash nou té koné pa kash kash
èk nout zistwar zot la pèrmèt a zot zwé kash kash.
Té pa kash kash Nicolas mé té kash kash Furcy.
Sur-ci lo kèr fin’n andirsi, lébon dié mèrsi
27 an de konba kom mandela pou onoré nou vé in moniman dan la kapital

libèr Furcy dan nout léspri lèss pa li sonbré,tir son zistwar dan’n fé nwar partaz son mémwar come from reunion island pou nou ou té gran, Furcy mèrsi pou sèk ou la fé, mèrsi bonpé
27 an de konba kom Mandela,pou onoré nou vé in moniman dan la kapital

VERSION FRANÇAISE

L’OR DE FURCY
27 ans de combat comme Madiba
27 ans de combat comme Mandela

Pour honorer sa mémoire nous voulons un monument dans la capitale
Libérons notre Furcy dans notre esprit
Nous devons tous connaitre son histoire
Nous ne devons pas le laisser sombrer
Il faut pas qu’il finisse dans l’oubli
Libérons notre Furcy dieu merci
Explique nous ce que c’était que l’or de Furcy

Furcy tu étais quelqu’un de valeureux un kaf malbar il venait de La Réunion et pas du Canada
Il a fait de la prison à Saint-Denis il a purgé une peine non justifiée pour le plaisir de monsieur Lori
Il n’a pas lâché le combat car notre fierté en dépendait
Nos enfants doivent connaître son histoire car nos ancêtres n étaient pas gaulois

Nous subissons un blasphème maintenant on veut comprendre le dilemme
Dis moi que tu aimes quand on ne connaît pas notre histoire. ..c’est ca que tu aimes Sans nos racines nous ne sommes rien, traitement inhumain loi métropolitaine
Dis nous d’où on vient on saura ou aller dis nous pourquoi nous portons un fardeau aussi lourd. Arrêtez de manipuler l’histoire à votre guise Furcy nous sommes tous tes fils
L’or de Furcy c’était de revendiquer ses droits pour que la mémoire reste et serve pour que nous soyons conscienst, pour que l’on croit pour qu’on soit fier
Nous avons ce droit, nous sommes des êtres humains comme vous, nous ne sommes pas des animaux. Ce n’est pas à vous de nous évaluer.
Nous ne sommes plus dupes nous avons des sentiments et nous avons ressenti l’humiliation. Vous avez joué à cache cache alors qu’on ne connaissait pas ce jeu. Avec notre mémoire vous vous permis de jouer
Ce n’était cache cache Nicolas mais c’était cache cache Furcy
Sursis on a le coeur endurci
Dieu merci
27 ans de combat comme Mandela
Pour honorer sa mémoire nous exigeons un monument dans la capitale

Libérons notre Furcy dans notre esprit ne le laisse pas tomber dans l’oubli
Mettons son histoire à la lumière
Partageons ses mémoires…il est de l’île de La Réunion et pour nous il est grand Furcy merci pour ton oeuvre
Merci infiniment

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer