L’Université des Antilles danse le (Cereg) mia…les étudiants s’invitent au bal

Le #Ceregmia est en mode « La garde meurt mais ne se rend pas »…à l’orée de la rentrée, il joue une énième carte pour sauver le soldat Ryan…quitte à mettre en péril l’utile outil universitaire. Du coup, les étudiants entrent dans la danse…

Communiqué.
Après une année universitaire mouvementée et forte en rebondissement ; où les étudiants de #Guadeloupe et de #Martinique se sont battus pour préserver une entité de taille critique acceptable dans
leur intérêt ;

Rappelant que des étudiants du pôle Guadeloupe ont manqué, en raison des perturbations qu’ils ne soutenaient pas de l’activité universitaire, des opportunités de candidater dans des formations
prestigieuses ;

Rappelant également que, de nombreux événements tels que les échanges sportifs entre les pôles, le forum du job étudiant de Guadeloupe -qui permet aux étudiants de trouver un job de vacances – n’ont pu se dérouler en raison de blocage de l’université ;

Prenant acte de la décision du gouvernement de maintenir, après le départ de la Guyane, une université des Antilles portée par deux pôles autonomes, dans l’intérêt des étudiants ;

Les étudiants de Guadeloupe et de Martinique souhaitent maintenant que la mise en place de cette université ne soit irritée par aucune mauvaise volonté, ni par aucun blocage et que les cours et activités se déroulent normalement.

Il s’agit maintenant d’éviter la fuite des cerveaux antillais, alors même que de nombreux jeunes talentueux qui partent ne reviennent parfois jamais ; mais aussi et surtout de garantir à tous les jeunes de nos territoires une qualité d’enseignement et la possibilité de réussir indépendamment de leur
condition sociale, en bénéficiant d’une école opérationnelle.

Il est grand temps que les adultes qui encadrent les jeunes étudiants arrêtent de penser à leur carrière personnelle et aux stratégies à mener pour atteindre leurs objectifs propres. Seul l’intérêt des étudiants doit primer. Cet intérêt se réalise essentiellement par la tenue des cours et le bon déroulé des activités de l’université.

La responsabilité des élus, à qui les étudiants ont fait confiance, est d’exercer leurs fonctions dans l’intérêt supérieur de l’université et des étudiants, jusqu’à la fin de leur mandat. Tout autre comportement est inacceptable.

Collectif étudiant des Antilles
Composé de : élus étudiants de Guadeloupe
Elus étudiants de Martinique
Associations d’étudiants de Guadeloupe
Associations d’étudiants de Martinique
Fédération des associations d’étudiants

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer