Macron en Martinique et en Guadeloupe du 26 au 29 septembre, mi dérespektasion !

Le Congrès 2018 des Régions de France se tiendra les 26 et 27 septembre à Marseille. Tout le corpus politique sait ça. Depuis longtemps. Normalement, les présidents des régions d’Outremer y participent aussi. Accompagnés généralement d’élus et de hauts fonctionnaires. Ces rencontres sont vraiment l’occasion d’échanges, de comparaisons de situations, de confrontations d’expériences et de mises au point de stratégies communes pour les exécutifs régionaux, d’ici et de là-bas, face à la pingrerie et à l’arrogance de l’Etat.

Et là, Macron a décidé de venir aux Antilles, bloquant par là-même Alfred Marie-Jeanne (Martinique journée du 27.09) et Ary Chalus (journée du 28  et matinée du 29.09) sur place mais sans doute aussi le Président Daniel Gibbs de St Martin (après-midi du 29 et matinée du 30.09) et Bruno Magras, président Saint-Barthélémy (après-midi du 30.09).

Quel manque de respect (dérespektasion) de la part de M. Macron

Pourquoi c’est à ces dates-là qu’il veut venir aux Antilles ?

Pourquoi il ne va pas dans quatre autres régions en France à la même date ?

Imagine-t-on comment et combien il se ferait éreinter par la presse s’il s’avisait de se rendre en visite officielle dans deux régions hexagonales aux mêmes dates que se déroule le Congrès des Régions à Marseille.

Mi mépri ! Quel mépris pour nous et nos représentants !

Sa ki té ké bel sé ki sé mésié fouté’y an bel bòk kité djel-li pann, épi pété’y Marseille jwenn lèrestan sé mapipi sé réjion-an (Ce qui serait bien ce serait que ces hommes lui foutent une belle honte le laissant la gueule pendante, et aillent à Marseille rencontrer les autres Présidents de Région). Chiche.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer