Mais où est passée Lise Moutamalle, Directrice générale de la CFTU ?

Mais où est passée Lise Moutamalle, Directrice générale de la CFTU ? 

En juin 2018, l’article « CFTU … entre 1ère classe et énième casse » avait déjà pointé du doigt le train de vie incroyable de Lise Moutamalle , ex première dame de l’ex Région #Martinique , ex directrice générale , qui s’est cassée avec l’ex président …pour se recaser dans le transport public , transports publics d’ailleurs qu’Eddie Marajo dénonce, sans aucune contradiction, comme étant la source de financements occultes de partis politiques et de municipalités ! 34 maires, 34 communes …  et pas une plainte qui n’a été déposée pour diffamation par aucun de ces 34 maires, ni même par l’association des maires  contre Eddie « Edifiant » Marajo ,  ce qui correspond bien à l’adage : « qui ne dit mot consent » !

Lise Moutamalle, donc, directrice générale de la CFTU , qui touche un salaire dont le premier chiffre varie entre 1 et 2 , suivi de 4 zéros, est muette, djel li fèmen di kon klo comme dirait Mathieu C , malgré cette mirobolante rémunération, depuis le début de cette grève interminable des transports publics à Fort-de-France. Une passive figurante payée bien plus cher que celle d’un film de James Bond . Bref !

Le maire de Fort-de-France, dont le cabinet gargantuesque de plus de 30 employés, a pondu, en poussant fort comme un déchiranus, (enfin !) un communiqué de presse, le 09 mai 2019,  – non sans rire – au bout de plusieurs mois de grève  en ces termes :  « Malgré certaines avancées, le Maire de la Ville de Fort-de-France, Didier LAGUERRE déplore fortement le fait que depuis plus de 8 semaines, certains quartiers de la Ville ne soient toujours pas desservis, notamment : Langelier, Trénelle, Citron, Volga, Renéville, La Ferme, Redoute, Ravine Vilaine, Morne Laurent, Bois Thibault ou encore Tivoli. », suivi immédiatement d’un autre communiqué – non sans rire – des entreprises de transport co-délégataires du réseau Mozaïk informant les usagers qu’une réunion de négociation doit se tenir entre le syndicat C.S.T.M. et les entreprises sous- traitantes du réseau Mozaïk, ce jeudi 9 Mai à 14h afin de discuter des modalités de reprise du service sur les lignes desservies par les sous-traitants du groupement G.T.A.C. , soit … 21 lignes !!!

L’omni-absence de cette directrice , grassement payée par le contribuable , entre autres, pèse lourd par son silence , dans ce conflit . Réfléchit-elle à son futur reclassement  vers un autre pont d’or foyalais, désigné par son mentor , après moult contusions machiavéliques ? 

Wait and see ! 

Comme rien n’est fait par hasard -selon Eddie Marajo – le salaire de cette super woman adepte des cours par correspondances, sert peut-être à payer son silence … d’abord celui de la Région, puis de la CFTU … 

Et pendant ce temps-là en #France le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’esclavage crime contre l’humanité, #colbert le père du #codenoir a une statue devant l’Assemblé nationale à Paris et ça ne dérange personne. Surtout pas Elisabeth Landi. « Historienne ». LOL.

A suivre ….

A lire aussi sur le même sujet

NANNY
septembre 2nd, 2015

NANNY

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer