Marie-Angélique ou l’esclavage au Canada

A Montreal, il y a 285 ans, jour pour jour, la jeune femme esclave Marie-Josèphe-Angélique a été condamnée, torturée et pendue devant la basilique Notre-Dame.
Son seul crime : avoir tenté de fuir l’esclavage.
On l’accusa de l’incendie du quartier commerçant de Montréal. Prétexte. Elle implora la clémence, en vain. Ses jambes furent écrasées à coups de brodequins, elle « avoua » sous la torture.
Elle fut ensuite trainée dans une charette-poubelle vers la place de la basilique, puis pendue en public ce 21 juin 1734 à 17h.
Son corps brulé sur un bûcher.

Où est la statue de Marie-Angélique ?
Où est son histoire ?
Un parc a été inauguré à son nom… c’est à peu près tout. Quelques pièces de théâtre engagé, un documentaire (voir plus bas)…

Oui. Le Canada a bien connu et pratiqué la traite et l’esclavage et son chargement d’horreur.
Bâti sur le travail forcé des esclaves et la colonisation des terres des Premières Nations, le Canada tente de faire oublier ce passé sombre. Il n’a pas été bâti que par quelques coureurs des bois et autres bucherons d’ascendance bretonne…
En 2019, un rapport officiel a dévoilé (encore) que des milliers de femmes « autochtones » (amérindiennes) ont disparu, sans doute tuées. SANS QUE la police n’y voit rien à redire. Oui au Canada en 2019.
En 2019, beaucoup d’immigrants se taisent. Ils ne parlent qu’en privé du racisme systémique qui règne dans certaines provinces.
Les langues ne devraient pas tarder à se délier. Il est temps que les Histoires amérindiennes et noires rejoignent le récit national.

Son histoire : https://www.harpercollins.ca/9781443406581/the-hanging-of-angelique/

et https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Jos%C3%A8phe-Ang%C3%A9lique

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer