Marins-pêcheurs de Martinique : Aides d’extrême urgence

20130204-181440.jpg

Selon les informations recueillies, les aides d’extrême urgence d’un montant de 3,5 millions d’euros seront réparties de la manière suivante :
– en ce qui concerne l’aide du Conseil régional de Martinique (750.000 €), il s’agira d’une aide forfaitaire d’un montant de 714,28 € par marin-pêcheur ;
– en ce qui concerne l’aide de l’Etat (2 millions d’euros soit la part la plus importante de l’aide), elle concernera uniquement « les marins-pêcheurs les plus impactés », selon l’ordre du jour de la réunion du mardi 29 janvier 2013 à 14 Heures 30.

Il n’y a pas encore d’information concernant l’aide du Conseil général de Martinique, mais elle devrait a priori être de 714,28 € également puisque la participation de cette collectivité est égale à l’aide du Conseil régional de Martinique soit 750.000 €.
Il ressort de cette répartition que les marins-pêcheurs du FRANCOIS par exemple seront doublement indemnisés à la fois par les collectivités et par l’Etat, alors que les autres marins-pêcheurs ne recevront qu’une aide forfaitaire des collectivités…Ainsi, les marins-pêcheurs qui s’étaient battus pour être tous indemnisés seront lésés.

De plus, la différence de traitement entre les marins-pécheurs des zones impactées et non impactées devait se faire au travers de la cellule sociale que devait piloter le Conseil général avec l’ensemble des collectivités, élus et représentants de la profession concernés (CR/CG/DM/CRPMEM/SIMPM/SAPEM), avec la réalisation d’enquêtes de proximité par les assistantes sociales du Conseil général, pour estimer les besoins de chacun et « permettre la mise en place de dispositifs financiers d’accompagnement » (Point n° 7 du protocole d’accord signé le 31 décembre 2012).
Par ailleurs, se pose la question de savoir combien de marins-pêcheurs seront réellement indemnisés ?

En effet, il y a une incertitude sur le nombre de marins-pêcheurs concernés puisque les syndicats ont listé 1.207 marins-pêcheurs au total, tandis que la Direction de la mer a adressé au Conseil régional un listing dénombrant 1.050 marins-pêcheurs.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer