La Martinique avance ? Non elle est En Marche

Capture d’écran 2017-03-13 à 14.24.01

 

Une question se pose. La vague Emmanuel #Macron va t-elle submerger l’alliance Ensemble Pour une #Martinique Nouvelle (EPNM) et par extension le Parti Progressiste Martiniquais (PPM) ? Question grave. Et quoi que l’on dise sauf couac,  un crâne chauve ne sera jamais une boule de cristal. Nou paka fè séans.

Néanmoins quelques éléments de réponse sont à mettre dans ce dossier brûlant qui perturbent les pontes du parti crée par Aimé #Césaire.

Pendant ce temps, sur  l’île où on confond pistache et cacahuète, , le courant En Marche pose ses bases. Pire, ses valises. Selon nos sources, sept maires membres de EPMN auraient déjà pris le train En Marche. Sept, vous avez bien lu. Une véritable hémorragie que Serge #Letchimy pourtant grand spécialiste du boudin créole n’arrive pas à canaliser. Sept maires prêts à lâcher Saint Millemploix en pleine démocratie participative.

Pour l’heure, Eric Coppet est le premier à avoir adhérer au mouvement En Marche. Des pontes du PPM ne vont pas tarder à sortir du bois. On dit même que des mèt piès de droite vont franchir le pas.  Sauf qu’il faudra qu’ils se débarrassent de Chantal Maignan. Histoire d’être crédibles. JDCJDR.

Le PPM, lui, va connaître une saignée qui fera date. Sé pa pou dat.

 

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer