Martinique : faut-il tuer ce que tu es, ce que tu hais, pour qu’on statue sur le statut des statues qui nous saturent ?

On dit souvent «En mai fais ce qui te plaît». Alors notamment en #Martinique, beaucoup, soignent tant bien que mal leurs plaies. Mais en mai ces dernières restent profondes, amères, anmè, dans un pas toujours rose univers qui erre. Ces plaies ouvertes autant que béantes offrent les fruits souillés de blessures sûres.
Je vous assure. Et donc ce mois fait d’émois affiche son plein de commémorations empreints de « mais » comme jamais.

Le malaise cyclique revient ainsi comme d’inlassables vagues en vogue. La galère. Aussi pas étonnant que ça gicle en pus d’une âme furoncle dans la nuit moite et muette du 21 au 22. Telle une résistance Louise Michel. Une résistance intense comme une soif d’être que l’histoire salope…tance. Anmè en mai.
S’attaquer aux symboles ne date pas d’hier.

Le 21 septembre 1991, la statue de l’impératrice Joséphine femme de Napoléon avait été étêté sur la place de la savane à Fort-de-France.

Un buste de la chaude créole présent à la Pagerie son fief a aussi connu sa page dans la nuit du 14 au 15 février 2018.

12 septembre 2013…Victor défiguré à Schoelcher remis à neuf puis souillé.
Alors pas étonnant que la plaie suinte suite aux affres d’un présent dont on est absent.
Au coeur de la nuit noire, la veille du grand jour,la sombre couleur qui nuit a permis l’interdit.

La statue de Pierre Belain Desnambuc le colon est l’objet de tous les jets dans le chef-lieu foyalais.

L’église catholique complice, via un mur dégradé, en prend également pour grade. Amen.
A Schoelcher, commune limitrophe, Victor a doit à un bis ou un un ter. Sans commentaire mais comment taire ?

Voilà, en 2018, un constat en l’état du fait semblant du vivre ensemble. Le mal est fait et ça ne fait pas du bien.

Faut-il tuer ce que tu es, ce que tu hais pour qu’on statue sur la stature des statues qui nous saturent ?
C’est une bonne question.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer