Bondamanjak

Martinique : L’errance 972 on y croit dur comme or

20121216-152116.jpg

En Martinique, le labyrinthe identitaire a de beaux jours devant lui. Dans cette île où on confond de plus en plus pistache et cacahuète, le pian en essor s’appelle « 972 ». Un sérieux coup porté à l’imagerie local. « Je suis du 972 », « 972 represent mafia mwen », « 972 c’est le bon ! « …l’errance de frise plus le ridicule…tellement le crime imposé est parfait. Voilà des gens qui s’identifient à des chiffres pourtant nous ne sommes pas dans un camp à Auschwitz ou à Buchenvald. Nous tournons en rond dans une île qu’on désigne en usant à tort du terme PAYS. L’erreur sémantique est notre quotidien dans un univers qui fuit la responsabilité. L’erreur sur le mot est en effet l’un de nos maux.

Facebook Comments

A lire aussi sur le même sujet

[%%LINKS%%]