Martinique : le MIM lave son linge sale cousu de fil blanc à la laverie Facebook

Alors qu’il aurait pu faire travailler l’économie en #Martinique notamment à Saint-Joseph, un membre frondeur du Mouvement Indépendantiste Martiniquais préfère laver le linge sale du parti sur Facebook. Le savon y est sûrement meilleur. Du coup, c’est une future ex niloriste qui subit cette hargne textuelle. Maryline « Desirless » #Lesdéma, polyglotte, élue à la Collectivité territoriale de Martinique a donné un interview au quotidien local.

20180306_130100

Oh mon dieu, oh my God, oh ma Diana, oh djee zeus, oh vos mâles teen. Ses propos n’ont pas fait plaisir au camp des bolinoiristes. Yo sek anlè’y à l’orée de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

20180306_124453

Sur son mur Facebook, il n’a pas joué avec elle. La traitant de traître. Un mot qui ne manque pas d’R.

Plus traite que cela on ne peut pas trouver ailleurs.

Je veux bien comprendre que tu veuilles assurer ta place, que tu veuilles jouer sur deux tableaux mais quand-même, affirmer que tu ne connais pas le groupe de réflexion patriote MIM, c’est faire un peu fort.

Que ta mémoire te revienne:
– Tu oublies que nous étions présents au fameux séminaire du conseil national à l’espace DD au Lamentin.
– tu oublies que ce jour-la tu nous a dit que tu était entièrement d’accord avec notre position
– Tu oublie que tu nous a dit ce jour-la que tu étais outré d’apprendre par la presse que Narcissot, candidat aux sénatoriales était adhérant du MIM.
Tu oublies que tu nous as dit que tu ne comprenait pas l’acharnement d’Alfred Marie Jeanne contre Jean-philippe Nilor
– Tu oublie, alors qu’AMJ était absent de la campagne de Jean-philippe Nilor lors des législatives, que tu as pris la parole à plusieurs reprises pour lui porter ton soutien.
– Tu oublies…………………..Tu oublies………………….Tu oublies comment tu as fustigé le comportement de DMS et AMJ lors du séminaire du Conseil national, bien sur tu as pris soins de le faire en petit comité. Je préfère réserver la suite pour après.

Je déteste les hypocrites. En visionnant le film de l’intervention d’AMJ lors de la dernière réunion au gros Morne, Je l’ai entendu dire qu’il y avait des traites dans la salle et tu étais juste en face de lui. Je pense que tu as voulu écrire cet article pour lui montrer que tu n’étais pas un traite malheureusement il permet de te démasquer.

tu fais exactement comme DMS, tu as le tjou entre deux chaises, tu étais présente, devant, lors de la réunion de JPN au Saint Esprit, tu vois et entends tous les jours, les propos d’AMJ contre Jean-philippe Nilor et Aurélie Nella et tu oses aller écrire un article sur le France-Antilles pour dire que nous ne cherchons pas à apaiser alors que nous avons toujours écris plusieurs courriers pour demander justement qu’on se rencontre pour apaiser les choses. AMJ a préféré aller sur RLDM pour demander à Jean-philippe Nilor de quitter le MIM et tu ose encore parler de nous comme ceux qui veulent mettre le feu.

Je ne sais pas qu’est ce qui t’a guidé pour aller écrire cet article sur le France-Antilles mais pour moi ça a été claire car je sais maintenant ou te classer et je réserve la suite pour après car je déteste les flatteurs.

Je comprends mieux certains de tes comportements, allant jusqu’à voter avec Letchimy lors d’une plénière quand il dirigeait l’ex-région. Tu savais que tu avais tes cadeaux en retour, notamment dans le domaine du tourisme.

Je vous avais prévenu, tous ceux ne se montraient pas sous leur vrai visage serait démasqués. Et puisque tu trouves que tout va bien ainsi, reste là où tu es et cesse de jouer à la chaise musicale.

Au fait ton mari ne t’a pas dit qui faisait partie du groupe de réflexion pourtant il était avec nous à la conférence de presse

A bon entendeur salut

Mathurin LAVRIL DUMONT ou Zecal Matinik

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer