Martinique : Philippe Jock est-il indépendantiste ?

Voilà une question qui sera crédible dans 21 jours. Pour l’heure, nous sommes le 11 mars 2019 et cette interrogation trouve sa réponse… 11 ans plus tôt.

Les Municipales de 2008 en #Martinique, peuvent après recherches, fournir de surprenants éléments de compréhension. Ainsi, Philippe Jock étiqueté MEDEF, homme des patrons, offre une story étonnante. Il est en effet présent sur une liste indépendantiste à Ajoupa-Bouillon. Lui le NAB (Nègre d’Ajoupa-Bouillon) n’est pas un fils de Nabab. Mi bab. Il est un de ses fils de l’extrême nord, du dèyè do bondié, qui a vu notamment naître Aimé Césaire. Sé an boug anba bwa kwa. Un nègre de la campagne. Il ne porte pas le Bakoua mais son parcours notamment professionnel, mérite qu’on lui tire le chapeau. L’expert comptable sait qu’il va devoir compter sur x, y et surtout z pour faire le bon calcul et résoudre l’équation qui torture le devenir de cette Martinique dont il ferait bien son cheval de bataille. En attendant son heure, le sieur gère son image comme un horloger suisse, joue la montre by any MIM necessary. A suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer