Martinique Transport : Sylvia Saithsoothane explique son vote


C’est sur son mur Facebook que l’élue
Sylvia Saithsoothane a donné l’explication sur son vote du Conseil d’Administration de #MARTINIQUE TRANSPORT
.

Explication de vote :

Vous avez été nombreux et nombreuses à m’interpeler sur ma position lors du Conseil d’Administration de MARTINIQUE TRANSPORT , qui s’est tenu lundi 17 Décembre 2018 en salle 402 de la CTM CLUNY .

Lors de cette séance , après les 6 points prévus à l’ordre du jour , votés d’alleurs à l’unanimité des membres présents , nous a été distribué un document relatif à la proposition de résiliation au titre de l’article 50 prévu au contrat de la Délégation de Service Public.

Très curieusement , alors qu’aucun bruit ne s’était fait entendre durant l’évocation des 6 précédents points et que le Conseil d’Administration se déroulait sereinement , un véritable brouhaha s’est entendu durant la lecture de cette proposition de résiliation par Mr BOUTRIN ; un fracas étourdissant sur les portes de la salle , une porte fracturée , des cris … et une trentaine d’individus entre de force dans la salle , empêchant le débat entre élue et élus . Des insultes en direction de Mr le Président et son équipe inacceptables , mon éducation ne me permettant pas de réécrire ces propos outranciers et injurieux !!

Mr le Président et Mr BOUTRIN sont sortiis , pour ma part, à juste titre, eu égard aux menaces proférées !

Puis , une prise de parole d’une des personnes intrusives , tentant de nous expliquer « qu’une régie serait trop chère ……et qu’ils attendent nos réponses « . A ce moment , Mr HAJJAR , prend la parole et donne son point de vue .

Suite à cela , les personnes sortent de la salle et après une vingtaine de minutes, Mr le Président revient , accompagné de Mr BOUTRIN qui met de suite aux voix cette proposition .

Mrs HAJJAR et LAGUERRE demandent la parole .

Proposition mise aux voix .

2 votes contre (ou 3 si la procuration de Mme LEBRAVE Lucie est arrivée à temps )

Je m’abtiens alors, sachant que la proposition de résiliation va passer , afin de nuancer ma position . Tout d’abord, les conditions de prise de décision n’étaient pas réunies (trop de pression , pas de débat constructif et surtout pas de solution immédiate pour les usagers et usagères des transports publics , quid des entreprises co traitantes et sous traitantes qui paieront les pots cassés , quid de l’obligation de contraindre la société CFTU à un service minimum , adjonction d’une close au titre de l’article 51 (pour faute grave)… autant de questions qui n’ont pas pu être abordées à cause de la pression voulue délibérément par certaines personnes !

J’essaie d’être une élue responsable et de toujours veiller à l’intérêt collectif et la lâcheté (dont certains m’accusent) , pour moi, aurait été de voter oui, sans nuance ! Je suis d’accord avec les décisions prises par Mr le Président de Martinique Transport et son vice-président mais il ne faudra pas occulter les problématiques soulevées ; les traiter en amont aurait été plus judicieux .

J’ai toujours à coeur, lorsque je prends une décision , qu’elle soit mûrement réfléchie, surtout si elle engage d’autres personnes que moi . Mon avis est qu’il fallait prendre le temps du débat .Je reconnais que la tension exacerbée durant cette réunion a été un frein à cette concertation , certainement souhaitée par toutes et tous .

J’ai eu l’occasion ,le lendemain , d’expliquer ma position à Monsieur le Président de Martinique Transport qui a compris et ne semble pas m’en tenir rigueur .

Voici, en toute transparence , les faits tels que je les ai vécus et suis à votre disposition pour répondre à vos interrogations, s’il en subsiste .
Bien à vous 🙂

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer