#Martinique : un #Carnaval 2015 entre Gwan Chawa et Gran Mensonge

IMG_1691.JPG

Aimé #Césaire disait :  » quand le doute s’installe, c’est que la vérité n’a pas réussi à faire valider son mensonge ».

Le grand poète ne croyait si bien dire. Et l’argent des impôts du contribuable de Martinique est au cœur de ce Gran n’importe quoi. Au cœur d’une gouvernance qui ne manque pas d’ingénierie, on monte rapidement une association, « Mi Nou La », avec une présidente de paille coco, cette structure est déclarée en préfecture le 19 janvier 2015. Eh oui…i poko ni an mwa…i jaka fè chawa….

Cette association « MI NOU LA » qui vient d’être créée et qui est présidée par une conseillère municipale (néo-ppm) de Fort-de-France organise, à grands frais, une manifestation carnavalesque dans le chef-lieu.

Le coût total de cette manifestation est estimée à : 174.000 € . Au lieu des 35 000 € annoncées devant la presse ababa.

Sa présidente fraîchement élue …demande alors des subventions pour son association qui n’a évidemment pas de bilan :

– au Conseil régional (néo-ppm) : 50.000€,
– à la Ville de Fort-de-France (néo-ppm) :15.000€,
– au CMT(néo-ppm) : 10.000€,
– au Conseil Général (néo-ppm) : 15.000€.

Qui dit mieux ? Le contribuable ? Non ! Bonda’y dewo. Il est le jouet sombre à son propre Carnaval.

Vive Vaval, vive de Gaulle. La Martinique avance. Bonda’w minéééé, bonda’w miné.
IMG_1692.JPG

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer