Martinique : ils veulent éliminer Alfred Marie-Jeanne…by any MIM necessary

9272303-14809249

Mois de septembre 2017. Deuxième vendredi du mois. Le Conseil National du Mouvement Indépendantiste Martiniquais (#MIM) se déroule en #Martinique au quartier Derrière bois. Routine , Non pas pour les frondeurs qui minent le parti depuis un certain temps. Ce jour, pour les niloristes, il est important d’attaquer la bête par la tête. Au coeur d’une nuit sans lune, le premier qui en prend pour son grade c’est le besogneux Daniel Marie-Sainte celui qui met ses mains dans le mortier pour concocter le ciment du mouvement contre vents et marées. Mais ce soir, son numéro est sorti. Il est au pied du mur on lui promet les pieds dans un bloc de béton. Embêtant. Les parpaings volent, les briques volent bas. On s’attaque à sa personne, à son physique, à sa vie privée. On ne se prive de rien.

Le commanditaire de ce coup d’état en live est silencieux. Il ne parle pas mais ses porte-voix distillent ses paroles. Disent-ils. C’est sûrement ça la dimension anba Fay de ce que les fumistes appellent l’andidantité.
En attendant, DMS, pour être franc, en prend plein les dents.

Mais ce n’est pas fini. Alfred Marie-Jeanne est lui aussi visé. Lucienne la lucéenne n’était pas là. Mais. Si elle avait vu ça…elle aurait, faute d’ascenseur, lâché le frétillant lambi frais, illico presto pour le romanticus dans les toilettes ou pire sur le capot tiède d’un véhicule anonyme. Brak. En mode By Low Law. Oh…really ?

Néanmoins, cette énième tentative n’a pas ébranlé le chaben, vertical comme un vit dur. Une réplique dont il a le secret a calmé tous ceux qui auraient des problèmes de calculs stratégiques et tragiques : « Si sé pa té mwen, zot tout ki la pa téké la ».
Bouf dans ta tronche de yéyé. Ti kaka lolo. Eh oui…Ducos c’est du costaud. Pa rété la Boug mwen. Puceau stratégique.
Aussi Alfred Marie-Jeanne est un guerrier. Un putain de guerrier qui sait que quand c’est la guerre, il vaut mieux boire de l’eau plate que du Didier. Les cons de la CACEM et du PPM l’ont encore compris à leurs dépends la semaine dernière avec le dossier du TCSP.
Il sait que beaucoup de ces salopards attendent son procès du mois de mars 2018 comme les crétins attendent le… #Messi, #Neymar ou encore #Mbappé. Et en mars, beaucoup, pas nets, vont devoir changer de planète. A suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer