Le meilleur journaliste en Martinique est une femme


En #Martinique depuis le début de l’année 2018, les deux plus grands journalistes de l’île Jean-Marc « Anelkabach » #Pulvar et Franck « D’un Z qui veut dire… » Zozor sont en mode « :. t’y crois » occupés à alimenter le Marie-Jeanne Bashing au bout duquel il y a vraisemblablement un séjour en bungalow afin de préparer le championnat de lancer de culottes du l’université de Brakassey dans le Nebraska. En attendant, une journaliste, de Martinique 1ere, Cécile #Marre pour ne pas la nommer fait son job.
La dérangeante bombe du #chlordécone c’est elle. La bombe à fragmentations du côté de Saint-Joseph c’est encore elle. Fruits d’un travail minutieux, long et empreint de patience dans « pays » oignon où on sait tout mais on ferme sa gueule.
Elle fait de l’investigation pendant que d’autres tournent en boucle leur veste ti gason.
Espérons que la miss a encore d’autres dossiers du même acabit à révéler…nous ne sommes qu’en mars.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer