Misogyne, raciste, homophobe, Jair Bolsonaro : « Jamais mes fils ne sortiront avec des Noires car ils sont bien éduqués »


Le nouveau président du Brésil…Misogyne, raciste, homophobe, Jair Bolsonaro, 63 ans, originaire de l’État de São Paulo mais ayant bâti sa carrière politique a Rio de Janeiro, cumule toutes les caractéristiques d’un bon populiste. Pour son style et ses idées, il est souvent comparé à Donald Trump. Ses frasques font régulièrement la une des médias. Élu député à Brasília depuis 1991 en changeant au moins cinq fois de parti, il a eu le temps de les multiplier. En 2014, il avait lancé à une députée de gauche: «Jamais je ne te violerai, parce que tu ne le mérites pas…» Il défend l’idée que les femmes devraient être payées moins parce qu’elles peuvent tomber enceintes. Il étale son racisme jusque dans les shows télévisés. Il a par exemple clamé que ses fils – tous trois engagés en politique – ne sortiraient jamais avec des femmes noires «parce qu’ils ont été bien éduqués». Il est pour le rétablissement de la peine de mort et veut armer chaque «honnête citoyen», comme aux États-Unis. Il défend aussi la torture pour les trafiquants de drogue et les mauvais traitements infligés aux enfants «si ceux-ci présentent des tendances homosexuelles».

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer