Mona…22 ans autant de mais ?

20130921-185203.jpg

22 ans…moins d’un quart de siècle qui prouve si besoin est que la vie d’un homme vaut moins que son œuvre. Reste à savoir ce qu’on fait de cette matière. Il faut donc remercier ceux qui sont soucieux de ce riche mais fragile héritage. Il faut donc, fondok, remercier par exemple Esy Kennenga à qui on doit une fière chandelle régénératrice. En 1991, dans une euphorie sans fond…certains avaient promis un buste de Mona…soyons patients.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer