Moustaki est mort, Adieu le Métèque, Adieu Milord,

20130523-122254.jpg

Georges Moustaki, l’immense compositeur, le poète absolu de la chanson française est mort. Certains se souviendront de son spectacle, au tout début des années 70, à l’Olympia à Fort-de-France ; d’autres, de la silhouette isolée au bout du quai du PLM Batelière au coucher du soleil…..

« Pour avoir si souvent dormi.

Avec ma solitude.

Je m’en suis fait presqu’une amie.

Une douce habitude.

Ell’ ne me quitte pas d’un pas.

Fidèle comme une ombre« 

Ma solitude.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer