Municipales 2014 en #Martinique : NON A LA DICTATURE, AUX MALVERSATIONS, MENSONGES ET MANIPULATIONS !!!!

Dans le cadre de la campagne électorale en #Martinique, Karine #Mousseau et l’équipe FWANSWA DOUBOUT, dénoncent fermement les pratiques anti-démocratiques et déloyales utilisées par le candidat Maurice #Antiste, actuel Sénateur-Maire de la commune du François.

En effet depuis six mois, Monsieur ANTISTE, en violation des règles fondamentales de PLURALISME et d’EGALITE entre les candidats durant la période électorale, utilise impunément la Radio SUD-EST, créée par son premier adjoint Mr Roger LAGIER, à des fins de propagande.

Le samedi 1er février 2014, sur les ondes de cette radio, se tenait la énième émission (SUD INFO) de PROPAGANDE ELECTORALE orchestrée par Mr Maurice ANTISTE et Mr Roger LAGIER.

Durant cette émission ces derniers ont clairement insinué que la candidate Karine MOUSSEAU serait raciste et ferait des différences entre les franciscains en fonction de leur couleur de peau.

Ces propos injurieux et diffamatoires sont inadmissibles et fermement condamnés !

La liste FWANSWA DOUBOUT est une liste représentative de la diversité de la population franciscaine, à tous les niveaux, qui prône au contraire le rassemblement et l’unité de tous les franciscains.

La désinformation, la manipulation et l’intimidation des Franciscains et Franciscaines doivent cesser !!!!

C’est pour cette raison, que ces propos et pratiques ont d’ores et déjà été portés à la connaissance des autorités compétentes (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et autorités judiciaires) qui apprécieront la suite à donner.

A toutes fins utiles, il est rappelé que l’expression politique connaît des limites légales !

Ainsi, sont pénalement réprimés :

– les diffamations et injures publiques au titre de l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

– En vertu de l’article 97 L du code électoral sont punis d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende : « ceux qui, à l’aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s’abstenir de voter ».

Par ailleurs, « toute manœuvre consistant en la diffusion d’informations de nature à tromper le peuple souverain dans l’expression de son vote » constitue des propos « excédant les limites du débat politique », de nature à fonder l’annulation d’une élection.

A l’aube du scrutin municipal et afin de ne pas en altérer la sincérité, l’équipe de FWANSWA DOUBOUT appelle à un débat politique digne, loyal et respectueux des autres !

​​​​​​​Karine MOUSSEAU
et l’équipe FWANSWA DOUBOUT

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer