Ne les laissez pas nous voler cette élection !!!

Monsieur le Président de la République, Monsieur François #Hollande
Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel, Monsieur Jean Louis #Debré,
Madame la Garde des sceaux, Madame Christiane #Taubira,

Ne les laissez pas nous voler cette élection,
2009 conflit social de 40 jours, au son de : « Matinik sé ta Nou, Matinik sé pa ta yo »
2010 référendums sur une évolution statutaire,
2010 vote pour l’article 74, avec pour conséquences une élection de l’ Assemblée Unique en 2015.
Entre temps notre Président du Conseil Régional Serge #Letchimy réclame des compétences élargies ce qui n’est pas le cas en France.
2014, on confond ce vote et la réforme territoriale en #France décidée par Monsieur le Président François Hollande.
2014, une quasi unanimité et personne pour élever la voix alors que le scrutin est menacé par une décision du conseil Constitutionnel qui ne nous concerne en rien.
2014, chacun affute ses armes laissant croire à une élection prochaine, on consulte, on projette de tous côtés, élabore des listes, des stratégies.
2014, les élections ont été une leçon pour nombreux, ténors politiques.
De Monsieur Alfred Marie-Jeanne en passant par Monsieur Serge Letchimy, personne n’a rien à gagner à aller si rapidement aux urnes. Sauf nous population, que je n’ose appeler Peuple.
Il serait catastrophique que cette élection nous soit volée,
Il est temps de faire le bilan de l’après 2009, de constater que :
– Les prix des Leader Price ont flambés, propulsant ainsi Monsieur Fabre en tête des fortunes Françaises
– Le prix de l’essence flambe
– Le prix des prestations bancaires n’a cessé d’augmenter, d’ailleurs Madame George Pau-Langevin doit s’atteler à ce sujet.
– La gestion de l’eau et son coût se révèlent opaques.
– Le CHRUM est un gouffre à force d’incurie de ses gestionnaires
– La violence inquiète et se banalise
– L’illettrisme atteint 17% des moins de 25 ans.
– Le chômage explose
– Le #chikungunya, (9 mois d’épidémie) ne fait pas glamour pour les touristes
– Les algues sargasses non plus
– La Région multiplie une communication douteuse et chère sur le thème : La Martinique Avance, le #ouilamartiniqueavance est juste pathétique, bref.

Nous ne pouvons aujourd’hui faire l’impasse, et, ne pas nous confronter a la réalité de notre situation.
Il est temps pour un débat démocratique, il est temps que nous sachions clairement quel est le projet de ces gens qui veulent nous représenter, en trouvant presque normal, de ne pas passer par la case élection.
Alors, je vous en conjure Messieurs et Madame, ne les laissez pas nous voler cette élection, qui n’est pas la vôtre.
Il en va de notre avenir.
Que ceux qui ont un projet à nous présenter se mettent debout et soient audibles, avant qu’il ne soit trop tard.
Que la Société Civile se mobilise. Que les candidatures s’affichent hors d’appareils politiques d’un autre âge.

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer