» Ne me filmez pas. Je ne peux pas parler parce que je suis en arrêt maladie « 


Le soleil en rut comme un bon dard , darde ses rayons. Il fait beau. Kelly Babo a le bas beau.  Legging noir et chaussures  presque tout terrain, elle est lumineuse comme la yole CDTM/EDF. Enfin…presque.

KB n’est pas au Carbet mais sur une plage de Sainte-Luce,  qu’on ne va pas nommer pour ne pas faire de la publicité, elle interroge le peup venu nombreux. 

Sur l’eau, Félix Mérine, le plus un « ble » parmi les humbles est à la rue entre deux vagues à lames. Il écoute en boucle « Bagay la dominém » de Volo Volo.

Kelly elle, avance avec grâce comme une princesse. Love. Elle est en mode mais tisse ta toile si tu veux là régner. On n’est pas à Monaco mais la miss a du cul. Elle tombe sur ce qui sera sans nul doute la pépite de ce tour de la #Martinique des yoles rondes.

La caméra assoiffée de François Marlin, écumes aux lèvres, telle une bécune à bécane, s’approche d’un groupe de jeunes femmes. Et on entend brusquement…krouuuuk:  » Ne me filmez pas. Je ne peux pas parler parce que je suis en arrêt maladie « . 

 An mwéééé difé pri. Mi ansa nou yé a. La yole ça dérègle les gens. Pidibi.  Après une sénatrice mise en senne,  voilà une citoyenne qui badine la Sécurité Sociale. Hé bé hé bé …mais que fait Mick let ?  Il mange des Chicklet ? 

Et pendant ce temps-là, en #France le pays des droits de l’homme, qui a déclaré l’esclavage crime contre l’humanité, #colbert le père du #codenoir…sa pa zafè’w ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer