Il ne sera plus l’élu de l’élue de son coeur

Screenshot_2016-09-16-19-30-44-1

Ce lundi 12 septembre 2016, le tribunal de Fort-de-France en #Martinique a prononcé le déchirant divorce d’un élu de l’île. La présomption d’innocence fait que nous n’allons pas révéler son identité afin de respecter la règle déontologique établie notamment par les médias phares Martinique Première, RCI, qui ne publient pas le nom de trafiquant de drogue, même s’ils savent qu’il est par exemple dans le milieu de l’arbitrage, ni celui de l’agent municipal jugé pour braquage. Eh oui, il faut désormais être en phase avec la démocratie participative au coeur du glouquisme alternatif.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer