Quand Nilor pense niquer l’opinion publique en Martinique avec un communiqué pas signé

20171130_125838
Quand #Nilor pense niquer l’opinion publique en #Martinique avec un communiqué pas signé.

Trois jours après les propos douteux de son frère ventriloque Bruno Nestor #Azérot, le député Jean-Philippe « Try to By Low law in the bunga low » Nilor pond un communiqué à la con qu’il aurait dû faire rédiger par Max Mathiasin pour être un peu crédible.


En sus le communiqué n’est pas signé, ce qui démontre avec une grande facilité la dimension bâclée de la démarche de celui est beaucoup plus doué quand il lance une culotte au visage de celle qui refuse de céder aux envies de son vit turgescent en mode je bande FM.

L’hypocrisie de ce Jouisseur Pervers Narcissique (JPN) est palpable surtout qu’il n’a pas fait de communiqué ce dimanche 26 novembre 2017 pour calmer le bop, euh…le père d’Aurélie Nella qui vomissait sur Alfred Marie-Jeanne à qui il en veut de n’avoir pas choisi sa fille comme candidate lors des dernières Législatives.
Il serait temps que Nilor et le président du Conseil Exécutif fassent un point sur la situation au sein du Mouvement Indépendantiste Martiniquais pour que la population puisse y voir clair. Pour que l’actuel manjé kochon cesse.
Pour revenir au « Charnier » et à la mort politique…ce n’est aujourd’hui que l’on souhaite la mort d’Alfred Marie-Jeanne. Rappelez vous en 2015, il était placé dans le COULOIR DE MORT. Dans son propre parti, les niloristes disent ouvertement notamment sur les réseaux sociaux qu’il est vieux et qu’il devrait laisser la place à la jeunesse. Donc il n’est étonnant que le ventriloque du lanceur de culotte dise pareil. Vivement le mois mars 2018.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer