Les niloristes traitent Alfred Marie-Jeanne de traître


En Martinique, au sein du Mouvement Indépendantiste Martiniquais (MIM), les niloristes font de la résistance. Ils n’ont pas compris que le leader indépendantiste Alfred Marie-Jeanne avait tourné la page #Nilor. Alors ils insistent. Ça devient pathétique. Comme dirait Jean Crusol… »Zot Soudan zot pa Tanzanie ? »

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer