Les Noirs ne doivent pas nager (USA)… acid jazz ?

18 juin 1964. Un propriétaire de motel jetant de l’acide sur des Noirs qui refusaient de quitter la piscine de son établissement. La piscine était « réservée aux Blancs ». Cet acte de résistance s’appelait le « swim in » et faisait partie de la lutte des Noirs pour leurs droits civiques.
Pour les incrédules voici la source.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer