Oh mon dieu …que se passe t-il sur la table du diable en Martinique ?

image
23 septembre 2015…entre 15:00 et 16:00. Ça se passe à l’Anse à Prune à Sainte-Anne en # Martinique.
Récit de notre envoyé spécial : « 3 individus dont une femme d’un âge avancé, se mettent à l’eau et nagent déterminés vers la Table du Diable..
Performance sportive?
image
Peut-être, il sont bons nageurs et on apprécie leur traversée, pas évidente dans ces eaux influencées par le canal…
Mais une fois arrivés à destination, nos trois individus escaladent sans peine le rocher et en font plusieurs fois le tour.
N’est-il pas interdit de mettre pied sur ce rocher!?
Que faisaient ces gens sur la Table du Diable?
Tout se passe rapidement et ils reviennent à la nage sur la plage.
Rien à signaler, si ce n’est que la femme protège quelque chose qui semble fragile dans son bikini.
image
Des oeuf d’oiseaux ? Pas vraiment. De tortues ? Encore moins. Des coraux? Quelque chose d’illégale ? Un gri gri satanique ? Bonne question.
Curieux, je m’approche et demande s’il est autorisé de se balader ainsi sur la Table du Diable et à la femme ce qu’elle cache sous son maillot.
A part un bonjour discret de l’un d’eux, point de réponse. Ils s’en vont rapidement rejoindre leur véhicule, sans demander leur reste..
N’est-il pas formellement interdit d’y mettre les pieds?
Je ne me souviens pas y avoir vu le moindre téméraire y mettre pied depuis tout ce temps que je fréquente cette plage du bout de mon île..
Alors quelqu’un peut-il me dire si la Table du Diable est un site protégé et si son accès est autorisé?
Hier, j’ai eu l’impression qu’il se passait quelque chose d’inhabituel, de « pas catholique », que je ne peux expliquer.
Quelque chose m’échappe ».

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer