Mais où est donc passé Rachid Rafaa ?

« E ben bien ! Koumanniè yo ka fè pou yo pa ka trouvé boug-la ki chapé Mòn-Wouj la ? Koumanniè, adan an ti piti péyi kon Matinik, jandam pa ka rivé trouvé moun ka disparet ? Sa sé an gran mistè pou mwen. »

Man Sòsot est dubitative. Elle s’interroge. Elle ne comprend pas. Comment l’assigné à résidence du Morne-Rouge a -t-il pu s’échapper ? N’y avait-il pas un gardien, un policier en civil pour surveiller le vakabon ? Policier qui d’ailleurs avait pourri la vie un jour à la journaliste Lisa David, ce qu’elle relate  dans un papier sur le site freepawol.com.

Manman Sòsot pense à Magalie Méjean. Manman Sòsot se demande comment avait-elle pu disparaître aussi longtemps avant qu’on ne retrouve son corps ? Man Sòsot se souvient du raider disparu il y a quelques années sans que jamais à ce jour on ne trouve trace de lui. Et l’autre disparu au Prêcheur dans un grand mystère. On peut disparaître pffft, comme ça en Martinique alors ? On n’est pas protégé han.

La Martinique est un curieux pays où notre sécurité ne nous appartient pas. Où le niveau de sécurité dont bénéficie la population est décidée par des gens qui n’y vivent pas. Les RG si prompts à fliquer, espionner les syndicats, les partis souverainistes, les leaders et les militants  d’extrême gauche…. vérifient-ils s’il n’y a pas de radicalisés locaux ou importés ici ? Si en Martinique aussi, il n’y a pas un ti-Molenbeek-sur-Levassor ? Les gens qui nous gouvernent et qui sont chargés de la sécurité,  ne savent-ils pas que l’Islam, autorise la taqiya ? la muruna ? le kitman, … que des hadiths et d’autres sourates prônent la dissimulation et le mensonge dès lors que la cause est considérée comme noble au regard de la religion ? C’est à dire que le gars qui coque des femmes, boit son punch qu’il écrase avec une bière, est en boite chaque week-end peut-être un jihadiste patenté attendant son heure pour envoyé ad-patres un max d’infidèles ?

Deux hypothèse et une flopée de variantes :

Le gars est important pour son groupe qui veut l’exfiltrer. Il bénéficie de complices locaux ou débarqués ici pour la mission. Ils l’ont  caché quelque part et il attend une opportunité pour dégager. Très improbable. Une île est compliquée à quitter d’autant que dans les pays voisins ne rigolent pas sur les contrôles aux frontières. Son groupe a pu se passer de son expertise informatique depuis deux ans. Qu’est ce qui pourrait bien les avoir incité à vouloir l’exfiltrer ?

Peu importe que le gars soit important ou pas. Mussieu a décidé de faire son martyr. Il peut avoir des complicités locales ou pas. Deux trois radicalisés ou plus ou pas.  Il se casse, se planque pendant un moment (dans les bois le long de La Trace si pas de complices, tranquille dans une planque s’il en a), attend le bon moment et découpe tout ce qu’il peut à coups de coutelas ou de gun : messe du dimanche, Tour des yoles, plage de bain de mer, libre-service, foule même clairsemée, camping ou passants comme on l’a vu dans des attentats en France et ailleurs. Il cherche à dézinguer une, deux, trois personnes, autant qu’il peut, avec une arme à feu s’il a des complicités ici, ou toujours à coup de coutelas ou même avec son kouto-chien avant de se faire dessouder et de rejoindre les 70 vierges qui l’attendent au Paradis des terroristes islamistes.

Pas très rassurant tout ça et on ne veut même pas penser qu’il pourrait fabriquer une bombe…. et les pouvoirs publics se taisent.

Et tandis, le gars est dans la pampa, et la Martinique trouille un peu, beaucoup, passionnément, à la folie….

 

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer