Première défaite de l’année 2017 pour Jean-Philippe Nilor et ses complices

Screenshot_2016-12-07-16-54-53

La #Martinique est vraiment dans l’ère du complot. Mais comme on ose encore le croire, il y a une justice qui défait ce que les vils tissent.
Dans le cas de la Mission Locale de l’Espace Sud, la demande d’autorisation du licenciement de madame Jacquens Gladys orchestrée par la présidente de la structure Josiane Pinville a été…refusée par courrier du 30 janvier 2017 de la Direction du Travail (Dieccte).
Eh oui, les manigances du député Jean-Philippe #Nilor qui voulait déstabiliser le conseil municipal de Sainte-Luce ont lamentablement échoué.
Pourtant la manoeuvre était fine.
Le licenciement de la première adjointe au maire de cette commune symbole aurait clairement démontré le pouvoir du Romanticus qui ne vanus cocus sur cette circonscription à l’orée des Législatives de Juin 2017. Il n’en est rien. Ou bandé ou pa jwi.
Pour Le comité de soutien Gladys et Maéva cette première victoire n’est qu’un début. Il demande à ce que justice et intégrité soit également reconnu pour Maéva Largen dans l’accusation porte sur les mêmes griefs.

Pour mieux comprendre ce dossier : http://www.bondamanjak.com/jean-philippe-nilor-et-josiane-pinville-deux-elus-de-la-ctm-au-coeur-dun-glaire-scandale-politique-en-martinique/

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer