Quand Danou répond à Kathou

20140227-131342.jpg

Le conseiller régional Daniel Marie-Sainte, au cœur de la démocratie participative a envoyé ce petit mail sympa à la journaliste Katleen Bilas…

Après l’audition du journal télévisé d’ATV en #Martinique du mardi 25 février 2014, j’ai transmis le mail suivant à Katleen Bilas:

« Bonsoir Katleen ,

S’agissant du chantier (  » NPT PZQ »), cite en objet,lors du journal de #ATV du mardi 25-02-2014, parlant du système de fondations sur appuis parasismiques ,tu as déclaré que :  » cette phase de chantier constituait un exploit technique inédit . »

Je suis désolé de te contredire.

Le système de fondations sur appuis parasismiques a déjà été utilisé en #Martinique,notamment par la Région , lors de la construction du lycée Centre-Sud de Ducos, du Lycée Andre Aliker de Cluny et du Lycée Regional de Bellefontaine.
Un groupe privé l’a également mis en œuvre pour la réalisation de l’extension de la Clinique Saint-Paul à Clairière ( Fort-de-France); c’était une condition exigée par le Président de Région, Alfred MARIE-JEANNE pour le vote de l’aide régionale.

C’est également, sous cette condition sine qua non, que la subvention a été votée au bénéfice du CHUM par la Région,sous la mandature précédente, pour la construction du  » NPT PZQ  »

Nous nous étions faits les champions de cette technique qu’une délégation d’élus régionaux conduite par le Dr Georges BUISSON et accompagnée d’architectes Martiniquais , tel Franck HUBERT, était allée voir au Japon.
Nous avions par la suite pris deux décisions:

1) Organiser et financer des formations à l’attention des architectes et des ingénieurs qui voulaient s’initier à ces techniques en obtenant le diplôme  » DPEA »

2) Mettre en place une prime parasismique spécial pour les projets qui mettraient en œuvre des fondations sur appuis parasismiques.Son montant pouvant aller jusqu’à 10% du coût total de l’opération avec fondations classiques pour couvrir les surcoûts générés par les appuis!

Les initiateurs de l’hôpital Mangot-Vulcin avaient refusé à l’époque!

Aujourd’hui, les mêmes semblent découvrir,émerveillés, les fondations du NPT PZQ !

Les précurseurs sont souvent incompris …. nos objectifs étaient les bâtiments restent fonctionnels après le séisme majeur annonce .

Cordialement

DMS »

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer