Quand la politesse manque d’ingénierie en #Martinique…

Dans la rubrique « jodia sé poko jou mwen » voilà ce qu’a vécu une femme soucieuse du développement durable et solidaire en #Martinique.
Récit : « A la banque dans une longue file d’attente je vois une femme, avec un ventre assez gros, très sexy qui arrive.
Me disant qu’il faut laisser la priorité aux femmes enceintes, et point étonnée par l’extravagance de sa tenue (de nos jours les femmes enceintes sont encore plus nues que les autres), je lui dis:
– Vous êtes enceinte madame, je vous laisse ma place
Ayayayayayeee kisa mwen alé di madam la, i fouté mwen yon trètman
– Bouden mwen pli gwo ki taw la, oubyen sé nonm manman’w ki koupé mwen ?
Face à ce langage fleuri à souhait, elle ne dit mot, et elle n’avait pas le choix
Mwen pé di zot’ ke aprézan, mwen sé wè an fanm ka akouché an bank la, mwen péké kité plas mwen ba’y.
On vit tout simplement une époque formidable en pleine démocratie participative.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer