QUAND LE CAP-EST EMPESTE

Dans la commune du François, en Martinique, des analyses des eaux de baignade des environs du Cap Est réalisées le 27 août et le 2 septembre derniers ont révélé la présence massive de bactéries provenant de matières fécales. Ainsi à cause d'une station d'épuration sous-dimensionnée et défectueuse, la plage de l'hôtel le plus luxieux de l'île, le Cap-Est Lagoon Resort se verrait polluée par les eaux usées provenant de la station. Pourtant, aucune interdiction de baignade n'a été émise. Effectivement, la baignade n'avait jamais été autorisée et donc il est impossible aujourd'hui de l'interdire. A l'origine, c'est un riverain qui, exaspéré par les odeurs suffocantes a alerté les autorités, il y a de cela plusieurs mois. Les résultats d'analyse jusqu'à présent passés sous silence embarrassent la mairie et créent la panique à l'hôtel. Le maire du François, Maurice Antiste est pris entre deux feux: nuire à la réputation de l'établissement touristique phare de la Martinique et de sa commune ou s'allier à la cause de privés qui n'observent pas le respect de l'environnement. Il déclare en outre: "Le problème de cette station ne regarde en rien la mairie". En effet, le réseau d'assainissement au Cap Est n'est pas communal mais à la charge des copropriétaires du lotissement. Lors des dernières réunions de ceux-ci visant à régler le problème, il a été décidé que les privés concernés et l'hôtel prendraient en charge les travaux nécessaires. Tout devrait être réglé d'ici deux mois. Croisons les doigts. Francesca Prudent

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer